STAFE 2021 : un bilan qui déçoit !

STAFE 2021 : un bilan qui déçoit !

Lors de la récente semaine de l’Assemblée des Français de l’étranger, les résultats de la commission nationale STAFE ont été officialisés. Hélène Degryse, journaliste pour lesfrancais.press et le “Petit futé”, mais aussi élue consulaire aux Pays-Bas, partage avec nous son ressenti sur le dispositif de soutien aux associations de Français à l’étranger, qui ne semble satisfaire personne. Une tribune en coup de gueule qui révèle les dessous de ces subventions bien opaques..

STAFE : quésaquo

Le dispositif de Soutien Associatif des Français à l’Etranger (STAFE), vient appuyer les projets associatifs dont l’objet est de nature éducative, caritative, culturelle ou d’insertion socio-économique et contribue au rayonnement de la France et au soutien des Français à l’étranger et des publics francophones. L’enveloppe budgétaire annuelle du dispositif STAFE s’élève à un peu moins de 2 millions d’euros.

Origines du STAFE : besoin de transparence

Pour rappel, le STAFE a vu le jour au début du quinquennat actuel suite à la suppression de la réserve parlementaire dans le cadre de la Loi pour la confiance dans la vie politique. Je vous en parlais déjà ici.

Aux Pays-Bas, la réserve parlementaire avait fait ses preuves en soutenant activement de nombreuses structures et divers événements qui ont animé positivement le tissu associatif.

Sur le principe, la création de la subvention STAFE va très certainement dans le sens de la transparence et de l’équité. Qu’en est-il dans la pratique ? A l’automne 2019, je partageai déjà mes réserves quant au STAFE dans la pratique dans un article, à lire ici, qui avait, à l’époque pas mal fait réagir.

2021 : la grande déception

En raison de la pandémie les crédits STAFE 2020 avaient été redirigés vers l’aide sociale et la campagne 2021 a été effectuée en décalé. Notre conseil consulaire (les conseillers des Français de l’étranger et notre consule) a donc travaillé à l’automne 2020 sur la campagne 2021.

Nos débats avaient été très fructueux et nous avions émis les avis suivants.

Avis du conseil consulaire en formation STAFE

PrioritéNom de l’associationNom du projetMontant retenu
1Fondation « L’Echappée Belle »Festival Tapis Rouge20 000 euros
2Fondation Avenir Emplois Pays-BasLes Rendez-vous de l’Emploi2 600 euros
3Association « Français des Pays-Bas »Festival Brassens 20211 500 euros
4Accueil des Francophones de La HayeCréation de parcours pour la visite de musées et la découverte des villes néerlandaises en Français4 000 euros

Ces avis sont ensuite transmis à la commission consultative du STAFE qui s’est tenue le 5 mars 2021 en visio.

Avis de la commission nationale STAFE

Cette commission s’est prononcée comme suit pour les Pays-Bas :

Nom de l’associationNom du projetMontant retenu
Projet retenuFondation Avenir Emplois Pays-BasLes Rendez-vous de l’Emploi2600 euros
Projet retenuAssociation « Français des Pays-Bas »Festival Brassens 20211 500 euros
Projet rejetéFondation « L’Echappée Belle »Festival Tapis Rouge
Projet rejetéAccueil des Francophones de La HayeCréation de parcours pour la visite de musées et la découverte des villes néerlandaises en Français

Les résultats complets et les conditions d’éligibilité figurent ici.

Mes commentaires :

  • Je suis ravie que la demande de la Fondation Avenir Emploi ait été honorée. Cette fondation s’occupe avec brio et professionnalisme des demandeurs d’emploi aux Pays-Bas depuis longtemps. Depuis quelques années, la fondation a su se renouveler et propose une belle panoplie d’outils pour les solo-entrepreneurs du pays.
  • Je suis déçue du rejet des autres demandes.
  • L’accueil de La Haye est un acteur important de notre communauté et aurait mérité une aide.
  • Je suis plus que déçue par le rejet de la demande de soutien au Festival du film français Tapis Rouge. La fondation « L’échappée Belle« , menée de main de maitre par Pierre-Pascal Bruneau, a su mettre en place un magnifique événement, temps fort de notre communauté et symbole du rayonnement de la France et son industrie du cinéma. Lors de la validation de la première édition du festival, nous nous étions engagés sur le principe d’un soutien sur plusieurs années pour bien ancrer cet événement aux Pays-Bas. La première édition a été un magnifique succès. La seconde, en dépit de la seconde vague du Covid et des restrictions sanitaires, fut elle aussi un succès et accueillit plus de 2000 spectateurs prouvant, si besoin en est, la ténacité des organisateurs et l’adhésion de notre communauté à cet événement. Nous verrons comment pourra se passer la 3e édition et j’espère de tout cœur qu’elle pourra avoir lieu en dépit de cette décision inique.
  • Le montant cumulé versé aux associations françaises des Pays-Bas est de 4100 €, soit 0,21 % de l’enveloppe globale STAFE alors que les Français des Pays-Pays représentent 1,37 % de la population française établie hors de France. S’il ne s’agit pas de revendiquer un pro-rata de l’enveloppe, il aurait été juste de voir dans les décisions prises la reconnaissance du travail et du service rendu par les structures associatives du pays.

Mes interventions à ce sujet durant la semaine AFE

Je suis intervenue à deux reprises à ce sujet durant la semaine AFE. J’ai partagé avec Laurence Haguenauer la nécessité d’être très prudents face aux demandes STAFE qui témoignent d’un clientélisme certain, surtout en période (pré)électorale. La directrice m’a assuré que les postes y seraient très attentifs.

Lors de la présentation du rapport de la commission Enseignement, Affaires culturelles, audiovisuel extérieur et francophonie, j’ai réitéré mon étonnement face à l’arbitraire des décisions de la commission STAFE. A l’instar de collègues d’Allemagne, d’Autriche et de Washington j’ai rappelé que derrière le secteur culturel se trouvent aussi des femmes et des hommes qui sont actuellement en souffrances et qu’il convient d’aider.

Je me tiens naturellement à votre disposition comme d’habitude pour discuter de ces sujets. Si vous souhaitez déposer une demande pour la campagne STAFE à venir, je suis là pour vous aider.

Pour un résumé très complet de la semaine AFE, je vous invite à lire l’excellent hebdo du Sénateur Robert del Picchia.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire