26 septembre : voici les 6 sénateurs élus

26 septembre : voici les 6 sénateurs élus

Si vous êtes de fidèles lecteurs de notre site lesfrancais.press, cela n’a pas pu vous échapper, les grands électeurs (conseillers et délégués élus en mai et les parlementaires des Français de l’étranger) étaient appelés à renouveler 6 des 12 sénateurs les représentant. La pré-campagne avait débuté tôt par la déclaration de candidature de Ségolène Royal en février. Récemment nous avons interrogé les 8 principaux candidats pour le Palais du Luxembourg et décortiqué leurs principales propositions.

Le scrutin du 26 nous donne 2 sortants réélus : Christophe Frassa et Olivier Cadic. Jean-Pierre Bansard, Mélanie Vogel, Samantha Cazebonne et Yan Chantrel sont élus. Ce dernier passe de justesse et prive Jacky Deromedi d’un second mandat comme sénatrice LR.

Sénatoriales 2021
Sénatoriales 2021

Les candidats élus

Les candidates battues

Rappel des dates du scrutin

En pleine pandémie la modalité de vote par anticipation qui permettait aux grands électeurs de voter auprès de leur consulat et/ou ambassade a bien été utilisée. Au total, ce sont 330 votes qui ont été exprimés le 18 septembre entre 9h et 11h heure locale dans le monde entier. Ces bulletins ont été envoyés au ministère et regroupés dans une seule urne.

Le vote à l’urne s’est donc tenu dimanche 26 septembre au Ministère (27 rue de la convention) de 9h à 15h.

Cette année, pandémie oblige, les électeurs étaient invités à quitter le bureau de vote après avoir voté et à revenir pour le dépouillement.

Les procurations

Il était également possible de voter par procuration. En 2017 cette possibilité avait suscité les interrogations notamment en raison d’un grand nombre de procurations établies autour de la même date dans le même commissariat. Cette année le nombre de procuration a été particulièrement élevé du fait de la pandémie.

L’élection décryptée

Une élection qui fut un feuilleton à l’image des consulaires. La pandémie, les reports, ont perturbé campagne comme déroulé de l’élection. L’occasion de connaitre une campagne plus longue qu’à l’accoutumé et qui réserva de nombreuses surprises. Comme la participation de Ségolène Royal, qui, malgré une campagne qualifiée par tous de réussite, ne réussit pas à s’implanter. A gauche, Cécilia Gondard, la Première secrétaire de la fédération des expatriés comme Yan Chantrel, sortent renforcés. Comme EELV qui décroche sa première sénatrice pour les Français établis hors de France.

Au centre, la députée Cazebonne bascule donc bien au Sénat. Les nouveaux élus LREM ont répondu présent et l’ont élue, même si elle n’a pas fait le plein de son potentiel de voix. Peut-être qu’ils furent nombreux à être séduits par l’idée de renouveler le sénateur Cadic, au centre et indépendant, et qui lui vient de l’arène. Il fut Conseiller AFE avant d’être sénateur.

A droite, le sénateur Christophe Frassa règne sans partage. Il est réélu avec 105 voix mais cela n’a pas suffi à réélire sa numéro 2, la sénatrice sortante Jacky Deromedi. Car un autre candidat a réussi son pari : Jean-Pierre Bansard est élu avec un score impressionnant pour une formation hors parti. 94 grands électeurs lui ont donné leur suffrage, ce qui met l’ASFE (son association) parmi les premières forces présentes chez les Français de l’étranger.

Maintenant, les nouveaux élus vont rejoindre les 6 autres sénateurs (qui seront renouvelés en septembre 2023) sur les bancs du Sénat. Les élus comme les expatriés attendent beaucoup à quelques mois de l’élection présidentielle.

Laisser un commentaire