Coronavirus: le point en Italie et en Espagne

La crise du Coronavirus continue. Elle semble maitrisée en Chine mais continue de se répandre ailleurs. Après vous avoir informé de la situation en Europe Centrale, le Benelux, le Maghreb, le Moyen-Orient, nous revenons sur la situation en Italie et en Espagne.

En Italie, le nombre de décès avoisine les 3 500 personnes, dépassant le triste record jusqu’ici détenu par la Chine. 475 personnes sont décédées pendant la seule journée du 18 mars.

Le taux de mortalité y est de 8,3%, un chiffre considérablement plus important qu’ailleurs dans le monde. Deux explications données par les autorités : le nombre de personnes âgées plus élevé que la moyenne dans les autres zones infectées et par ailleurs le mode de comptabilisation : seul les personnes qui présentent des symptômes entrent dans les statistiques.

Le Pape confiné, les Français d’Italie dans l’expectative

Le Pape a adressé ses prières aux personnes malades depuis les appartement du Vatican où il est confiné

Le confinement est généralisé à tout le pays, le premier en Europe à avoir mis en place cette mesure exceptionnelle. Comme en France, il est cependant possible de sortir pour chercher de la nourriture, pour aller à la pharmacie …

« Soyons proches les uns des autres, en faisant preuve de charité, de compréhension, de patience et de miséricorde. » Pape François

 

Le Pape, comme tout le monde, est confiné, en l'occurence dans l’enceinte du Vatican. Le Saint-Père a adressé par des prières son soutien aux habitants de la Péninsule : « Soyons proches les uns des autres, en faisant preuve de charité, de compréhension, de patience et de miséricorde. »

Au 20 mars, le nombre de cas est réparti de la façon suivante :

  • 13938 cas positifs en Lombardie
  • 4506 en Emilie-Romagne
  • 3169 en Vénétie
  • 2754 dans le Piémont
  • 1622 dans les Marches
  • 1422 en Toscane
  • 883 en Ligurie
  • 741 dans le Latium
  • 605 en Campanie
  • 522 dans le Frioul-Vénétie Julienne
  • 491 dans la Province Autonome de Trento
  • 449 dans les Pouilles
  • 421 dans la Province Autonome de Bolzano
  • 366 dans les Abruzzes
  • 328 en Ombrie
  • 321 en Sicile
  • 209 dans le Val d’Aoste
  • 204 en Sardaigne
  • 164 en Calabre
  • 38 dans le Molise
  • 37 en Basilicata

(Source : élus consulaires d’Italie)

L'Ambassade de France en Italie

L’ambassadeur de France en Italie Christian Masset et les élus consulaires sont en conférences téléphoniques régulières.

Les Français et francophones sur place peuvent trouver des informations sur les pages dédiées sur les réseaux sociaux .

Ces derniers communiquent régulièrement sur une page web dédiée. Beaucoup sont dans l’incertitude : rentrer en France ? Qu’est-ce qui est autorisé, interdit ?

Sarah qui vit à Turin demande s’il est possible de sortir le chien. Oui, mais seul à distance des autres personnes et uniquement dans son quartier de résidence. Arnaud lui est en stage et cherche à rentrer en France. Particulièrement compliqué tant le pays est bloqué.

La solidarité en revanche s’organise. Tous les soirs à 20h les habitants vont aux balcons applaudir les services de santé.

La Villa Médicis a, elle, mis à jour ses contenus culturels disponibles en ligne pour ceux qui s’ennuient à la maison .

Les touristes français bloqués dans leurs hôtels en Espagne

En Espagne aussi la situation est de plus en plus complexe, avec un confinement et des déplacements limités aux courses dans les supermarchés et dans les pharmacies.

L'Espagne ferme ses frontières

Les autorités ont annoncé la fermeture de tous les hôtels, les frontières avec la France et le Portugal sont fermées, il n’est plus possible depuis ces frontières de se rendre en Espagne. Une situation compliquée par ailleurs pour les touristes qui sont « prisonniers » sur place. Reda, franco-marocain à Séville en voyage avec qui nous avons échangé, était hier encore confiné dans son hôtel. « Les seules voitures qui circulent sont des voitures de police » nous indique-t-il. Surtout, il cherche à rentrer mais les vols sont annulés les uns après les autres et les prix explosent.

En revanche la solidarité s’organise ici aussi. La fermeture des hôtels va sans doute devoir amener à ce que des habitants hébergent ceux qui n’ont pas encore trouvé de solution pour rentrer chez eux.

Cela passe notamment par le portail sosuntoit.fr .

Soyez prudents ! Restez chez vous et respectez les consignes d’hygiène !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire