Coronavirus: le point au Maghreb

Coronavirus: le point au Maghreb

mars 16, 2020 0 Par Francois Lestanguet

Le lycée français de Rabat est fermé, comme tous les établissements au Maroc

La situation au Maghreb concernant le coronavirus évolue, comme partout dans le monde de jours en jours voir d’heures en heures. Si le nombre de personnes infectés semble encore faible, Tunisie, Algérie et Maroc ne veulent pas subir le contrecoup de la crise qui touche l’Europe voisine. Alors que l’Espagne vient d’annoncer la fermeture de ses frontières, y compris donc les enclaves sur le continent africain de Ceuta et Mellila, les pays de la région prennent également des mesures.

Tour d’horizon et réactions des Français sur place.

Vols annulés, écoles fermées ….

Le Maroc, en concertation entre Mohammed VI et le roi d’Espagne et le président français, a décidé de suspendre toutes les liaisons maritimes et aériennes avec les deux pays européens. Décision drastique et ce alors que les relations économiques entre les trois pays sont considérables, y compris à travers le hub de Tanger.

De très nombreux touristes français se rendent également habituellement dans le Royaume Chérifien qui par ailleurs a aussi décidé de suspendre ses liaisons avec les voisins de la région.

Les numéros d'urgence dans la circonscription copyright M'Jid El Guerrab

La Tunisie a également drastiquement réduit ses liaisons aériennes, notamment vers et en provenance de France. Plus de 20 000 Français sont enregistrés au Consulat à Tunis. Ils sont plusieurs dizaines de milliers en Algérie, 70 000 au Maroc.

En Tunisie, les prières collectives sont interdites, les écoles et universités sont fermées. C’est également le cas au Maroc, y compris l’enseignement français extrêmement actif dans le Royaume.

La mobilisation des consulats et des élus

Bien entendu, la diplomatie et les représentants élus français sur place sont particulièrement mobilisés.

Le Consul de France à Tanger  a indiqué les mesures prises dans une capsule vidéo : négociations avec les compagnies pour mettre en place des vols supplémentaires, avec les hôtels et les résidants sur place pour accueillir ceux qui sont bloqués au Maroc, cellule téléphonique fonctionnant en continu jour et nuit, et informations systématiquement mises à jour.

"Au Maroc, le Président de la République Emmanuel Macron est en contact permanent avec le Roi, les actions sont coordonnées" M'jid El Guerrab, député de la 9ème circonscription des Français hors de France

Le député des Français sur place M'Jid El Guerrab

Le député des Français de l’étranger sur place, M’jid El-Guerrab, a témoigné aux français.press . Il appelle au calme et à la prudence. Actuellement au Maroc, le député estime que le pays est deux semaines après la France en termes d’évolution du virus.

Les messages informatifs au cœur de la stratégie

Surtout, et tout comme les services diplomatiques et les élus consulaires, il estime absolument crucial de communiquer. Les numéros d’urgence dans la circonscription sont disponibles en photo sur cet article.

Surtout, le virus ne connait pas de frontières. Ce n’est pas un ennemi avec une quelconque « idéologie ». Il frappe aveuglement. Les mesures à prendre, éviter les contacts directs, se laver très régulièrement les mains, privilégier le télétravail, sont tout autant valables à Rabat, à Tunis, à Paris et Marseille.