Quarantaine imposée aux vaccinés au Royaume-Uni

Quarantaine imposée aux vaccinés au Royaume-Uni

Alors qu’elle aurait dû être levée lundi, la quarantaine pour les personnes vaccinées et testées négatives restera de vigueur au Royaume-Uni. 

En effet, ce vendredi 16 juillet 2021, le gouvernement britannique a annoncé que les résidents du Royaume-Uni venant de France, même totalement vaccinés devront continuer à observer une quarantaine à leur retour de l’hexagone. Cela provoque de gros problèmes pour les Français du Royaume-Uni qui avaient prévu des vacances en France.

Et ce alors que la semaine dernière le gouvernement avait annoncé que les résidents britanniques totalement vaccinés seraient bientôt dispensés de quarantaine à leur retour en Angleterre en provenance de nombreux pays placés sur liste “orange.” Parmi ces pays figurait la France. Mais, maintenant elle est classée rouge- ambrée.

Que pensent les expats de cette nouvelle mesure ? Nous sommes allés à leur rencontre.

Variant Beta

Selon le ministre britannique de la Santé, Sajid Javid, ce rétropédalage est justifié suite à la présence persistante de cas en France du variant Beta. Il a été identifié pour la première fois en Afrique du Sud.

Depuis 1998 Florence vit à Londres, elle est doublement vaccinée AstraZeneca,et a suivi toutes les règles.

“Je n’avais pas vu ma famille depuis 10 mois. En ce moment, je suis en France avec mon mari britannique, nous sommes arrivés il y a une semaine. Ici, il n’y a aucune mention du variant Beta aux informations, juste du variant Delta. Je ne comprends pas du tout la décision du gouvernement britannique qui ose mettre des pays en « Amber » alors que le nombre de cas est en hausse constante au Royaume-Uni ! C’est ridicule. Et lundi tout rouvre sans restriction ?! Nous en avons assez d’être pris pour des pions, c’est démoralisant.”

Florence à Londres depuis 1998

Ras-le-bol

Pour Caroline, également à Londres, elle attend de pouvoir rentrer chez ses parents depuis plusieurs mois. Elle s’est fait vacciner (double jabbed) en grande partie pour se sentir un peu plus sereine vis-à-vis des restrictions.

“Je respecte les règles à la lettre depuis 18 mois alors qu’une grande partie de la population fait absolument n’importe quoi. En l’espace de quelques semaines, le nombre de cas ici est passé de 1,500 à 51,000, les scientifiques et la NHS (système de santé) sont en panique. Car ils savent que nous courrons droit à la catastrophe. La décision de tout rouvrir à partir de lundi au Royaume-Uni est apparemment un danger pour le monde entier. Mais le gouvernement ne fait pas machine arrière et, à la place, il décide de mettre en quarantaine les gens qui rentrent de France. Un pays où les restrictions sont toujours en place et où le nombre de cas n’est pas aussi dramatique qu’ici. “

Caroline, Française de Londres

Dévastée

Délia qui habite à Lancashire, dans le nord-ouest de l’Angleterre raconte qu’elle est absolument dévastée.

“J’ai réservé des billets pour que mon fiancé et moi puissions aller en Guadeloupe voir ma grand-mère. Je ne l’ai pas vue depuis des années. C’était l’occasion parfaite ! De plus, mes parents y sont en vacances et depuis décembre 2019, je ne les ai pas vus. Nous sommes tous les deux doubles vaccinés, key workers (travailleurs essentiels). Lui pour la NHS était en première ligne pour le Covid. Je n’ose même pas annoncer la nouvelle à mes parents, ils vont être anéantis.”

Délia, Française du Lancashire

La colère des expatriés

Beaucoup de Français au Royaume-Uni sont en colère contre cette nouvelle annonce. Comme Maximilien, qui habite à Londres, il estime que :

“c’est une honte de la même que la totalité de la gestion de la crise de la part des deux gouvernements. Je n’ai pas vu ma mère depuis un an et je dois écourter mon séjour si je ne veux pas perdre mon job.”

Maximilien, Français de Londre

Une Française, Jenny pense également que si son fils veut voir son père pour les vacances :

“Il devra faire pas moins de 5 tests : un à l’aller, un au septième jour après son arrivée en France, et un avant de repartir puis au deuxième et huitième jour au Royaume-Uni. C’est honteux et encore plus vu le prix des tests sans compter le trajet. Nous ne pouvons pas nous permettre une dépense aussi énorme. Combien de temps mon fils va-t-il encore rester sans voir sa famille paternelle ? Ils veulent obliger la vaccination (quarantaine), quitte à aller à l’encontre de nos libertés !”

Jenny, Française du Royaume-Uni

Actuellement, le nombre de contaminations continue de progresser en raison de la forte contagiosité du variant Delta, ultra-majoritaire au Royaume-Uni. Le pays a recensé plus de 54,000 cas quotidiens ce samedi 17 juillet 2021. Du jamais vu depuis janvier !

Les expatriés totalement vaccinés au Royaume-Uni devront donc attendre pour pouvoir rentrer en France sereinement. 

Laisser un commentaire