Royaume-uni : la France en orange !

Royaume-uni : la France en orange !
Grant Shapps

Ce vendredi 7 mai 2021, le ministre britannique des Transports, Grant Shapps, a annoncé un assouplissement des restrictions sur les voyages à l’étranger depuis ou à destination du Royaume-uni. C’est pourquoi, le gouvernement britannique souhaite mettre en place un système de feu tricolore pour classer les pays, selon leur niveau de vaccination, leur taux de contamination et la présence de variants sur leur territoire. La France a été déclarée « orange ».

Pays verts : pas de quarantaine

Pour les destinations vertes, les voyageurs pourront désormais revenir en Angleterre en étant exemptés de quarantaine et faire un test après leur arrivée. Seulement trois destinations sont classées en rouge : la Turquie, le Népal et les Maldives.

Malheureusement, comme indiqué ci-dessus, la France a été classée en orange. Les restrictions actuelles restent inchangées. Et, les voyageurs en provenance de l’Hexagone devront toujours présenter un test PCR négatif datant de moins de 72 heures avant leur départ. Il devra remplir le “passenger locator form” (formulaire de localisation du passager à faire en ligne) et se confiner 10 jours dès leur arrivée. Ils devront réaliser deux tests (dont le coût est à leur charge et à commander avant son départ auprès d’un prestataire agréé par le gouvernement britannique) au 2ème et 8ème jour de leur “dizaine”. Son prix peut varier £120 et £320.

les Français au Royaume-Uni en colère

Entre la frustration et la colère, les Français vivant au Royaume-Uni se résilient.

Pour Johanna, 28 ans, et qui habite à Londres depuis 2 ans, elle trouve que “le système de classement est bien. Mais le prix des tests est scandaleux et il creuse encore plus les inégalités avec le coût du voyage, entre le test pour partir et le kit pour rentrer. C’est 4 fois le prix du billet. Ce qui équivaut au prix d’un voyage à l’autre bout du monde. Pourquoi devons-nous nous tester maintenant, alors qu’il faut quand même s’isoler 10 jours ? Pour moi c’est une double peine. Comment lutter contre l’isolement après plus d’un an de Covid? Il ne reste plus trop de solutions, les appels et les visios ne suffisent plus, c’est assez déprimant.”

Témoignage de Johanna

Margaux, qui est aussi à Londres est également frustrée par l’annonce du gouvernement britannique. “Le fait que le Royaume-Uni a mis la France sur liste orange n’est pas une surprise compte tenu de la situation dans l’Hexagone. Ce qui reste très frustrant. Un an, que nous ne pouvons pas rentrer en France tranquillement sans avoir une quarantaine en retour. C’est impossible de rater dix jours au retour quand on travaille .”

Témoignage de Margaux

Les candidats aux élections consulaires réagissent

Patricia Connell

Pour Patricia Connell, tête de liste de « La République en Marche » pour les élections consulaires qui se dérouleront le 30 mai 2021, elle estime “qu’il est bien naturel d’être frustré. Le taux de transmission en France est pour l’instant plus élevé qu’au Royaume-Uni. Dans les 3 semaines à venir, une fois que le programme de vaccination sera bien plus avancé qu’il ne l’est actuellement, les choses vont changer. Alors le gouvernement britannique pourra revoir sa décision. Pour l’instant, mis à part le Portugal, l’Islande ou le Gibraltar, les autres pays de la Zone européenne sont tous en orange. Je dirais donc aux Français d’être patients. Dans 3 semaines, les choses seront très certainement différentes. Je n’ai pas vu ma maman depuis juillet dernier. Comme eux, je rêve de pouvoir la prendre dans mes bras. Il faut encore attendre quelques jours. Soyons patients.”

Le travail formidable du Consulat

Nicolas Hatton

Un autre candidat aux élections consulaires, Nicolas Hatton, fondateur des «3Millions » et qui est tête de liste : Un monde des projets, estime qu’il est “difficile de suivre avec tous les changements de règles et je comprends les frustrations de certains à ce sujet. Mon conseil est de bien comprendre les règles avant de prendre ses billets et d’accepter que les choses puissent changer en cas de dégradation de la situation sanitaire. Au-delà du débat sur la justesse de ces règles, je voudrais souligner le travail formidable du Consulat pour renouveler les passeports expirés de nos concitoyens et concitoyennes qui doivent se rendre en France pendant la pandémie. Comme tout le monde, j’espère pouvoir aller rendre visite à ma famille cet été et je croise les doigts. »

Les mesures seront revues toutes les trois semaines, comme l’a précisé le ministre des Transports vendredi. Ce qui permet aux expatriés d’espérer voir la France intégrer cette liste verte d’ici les congés estivaux. En attendant, les Français au Royaume-Uni vont devoir se patienter pour revoir leurs proches en France.

Laisser un commentaire