Paris - Berlin en train : premier départ en 2023

Paris - Berlin en train : premier départ en 2023

Un TGV direct reliera la capitale française, Paris, et son homologue allemande, Berlin, fin 2023, a annoncé le 24 mai le PDG de la SNCF, Jean-Pierre Farandou. Cette ligne sera exploitée avec la compagnie ferroviaire d’outre-Rhin Deutsche Bahn, tandis que le train devrait réaliser des trajets d’environ 7 heures. 

« Ça fait sens parce qu’on constate que les gens acceptent de faire des trajets de plus en plus longs »

Jean-Pierre Farandou, le dirigeant de la SNCF, venu fêter les quinze ans de la coopération franco-allemande à grande vitesse à Strasbourg, le 24 mai 2023

12h de train pour Berlin

C’est une vraie bonne nouvelle tant pour les touristes des deux pays que pour les expatriés. Actuellement, pour relier les deux capitales, vous avez le choix entre un trajet de 12h en voiture ou un trajet en train, lui aussi, de 12 heures. Dans ces conditions, c’est bien l’avion qui tire son épingle du jeu, représentant jusqu’a 70% des transports de personnes entre les deux villes.

« Pour l’instant, si l’on veut aller à Paris depuis Berlin, il faut passer par Cologne, Essen ou bien Francfort, et ça prend une éternité. Cet été, je vais voir ma famille dans le sud de la France. En train je passerai par Essen, puis je prendrai un Thalys pour Paris, ensuite un TGV vers Libourne ou Bordeaux, et enfin un train régional… »

Marine, expatriée depuis 12 ans à Berlin

Au moment où la commission européenne réfléchit à interdire les vols de moins de 1500 km -pour rappel la distance entre les deux capitales est de 1054 km-, il était temps que les autorités publiques se penchent sur la problématique.

Calendrier et prix ?

Il faudra donc attendre la fin de l’année 2023 pour pouvoir bénéficier de ce nouveau service entre les deux capitales européennes. Un premier aller-retour par jour sera effectué entre les deux capitales en passant par Francfort, avec des trains à grande vitesse allemands (ICE). Si cette liaison fonctionne, elle pourrait être complétée par un deuxième aller-retour avec des TGV français. À cela s’ajoutera la même année un train de nuit, exploité par les chemins de fer autrichiens ÖBB, également à partir de fin 2023.

Pour rappel, les deux compagnies ont ensemble transporté, en quinze ans, 25 millions de personnes sur Paris-Francfort, Paris-Stuttgart-Munich et Francfort-Marseille, le train battant désormais l’avion sur l’axe Paris-Francfort, un chemin à suivre sur l’axe Paris-Berlin.

Laisser un commentaire