Artus Galiay, candidat LR aux législatives pour la 3ème circonscription

Artus Galiay, candidat LR aux législatives pour la 3ème circonscription

Entretien avec Artus Galiay, candidat Les Républicains (LR) pour la circonscription d’Europe du Nord (3ème) pour les élections législatives de juin prochain.

Parcours dit atypique, Brexit, bilan du mandat d’Emmanuel Macron passé au vitriol, élection présidentielle, Éric Zemmour et objectifs de campagne pour les législatives, tous les sujets d’actualités ont été évoqués au cours de cet échange pour LesFrançais.press.

« Un parcours assez atypique »

« Je suis un vrai Français de l’étranger » plaisante Artus Galiay, au micro de LesFrançais.press. Le candidat investi a roulé sa bosse à travers le monde. Après avoir grandi en Inde jusqu’à ses six ans, il s’est plus tard installé à Bruxelles, avant d’aller étudier à Montevideo en Uruguay et au Royaume-Uni où il a fini par poser ses valises.

Pour autant, il assure aimer « profondément » son pays, la France, et c’est mû par cet amour qu’il a décidé de s’engager politiquement. Il est aujourd’hui aux côtés de Xavier Bertrand et de la région Hauts de France pour tenter de parer aux conséquences défavorables engendrées par le Brexit.

« Je suis engagé […] surtout pour préserver les liens entre le Royaume-Uni et la France »

Brexit et Emmanuel Macron

Artus Galiay regrette la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, mais appelle ses concitoyens à accepter la situation, et à ne surtout pas « donner de leçons aux Anglais ». D’après lui, le Brexit a été mal compris et interprété par les Européens et surtout par le président français qui a nourri une vision bilatérale de l’histoire pour servir ses objectifs sur le plan idéologique. En résulte, à ses yeux, une guerre froide 2.0 dont les victimes collatérales sont les Français de l’étranger et l’amitié franco-britannique. Un « nouveau départ » né du dialogue politique et du traitement commun de tous les dossiers seraient, à son avis, la seule solution pour dépasser les différends et avancer vers une véritable coopération.

Artus Galiay

Valérie Pécresse et Les Républicains

Au cours de l’interview, Artus Galiay ne tarit pas d’éloges sur la candidate investie pour l’élection présidentielle de son parti, et certifie que l’ensemble de sa famille politique est mobilisé derrière Valérie Pécresse et fait confiance aux Français pour la faire élire présidente.

Il en profite également pour dresser un bilan féroce du bilan du chef de la République qui serait en partie, la source de la montée des extrêmes en France.

Ses objectifs de campagne aux législatives

« Un député des Français de l’étranger doit être un député pour la France, un député pour les Français et aussi un député pour les Français de l’étranger. »

Artus Galiay, s’il est élu député des Français de la circonscription d’Europe du Nord, voudra faire de l’éducation et de l’emploi ses objectifs de mandat. Il déplore effectivement que les écoles françaises au Royaume-Uni soient basées essentiellement à Londres, et souhaite étendre le réseau, tout en s’inscrivant dans une démarche de bilinguisme. Aussi, par son parcours professionnel, la question de l’emploi et de l’opportunité lui est cher. Il voudrait resserrer les liens entre la France et les pays de la circonscription où il se présente pour que le « potentiel énorme des Français de l’étranger » soit pris en considération.

Un podcast à retrouver sur vos plateformes préférées.

Podcast liste

Auteur

Laisser un commentaire