Yves Bigot, Laurier d'or pour son travail à TV5MONDE

Yves Bigot, Laurier d'or pour son travail à TV5MONDE

Organisée par le Club de l’Audiovisuel, la très attendue cérémonie des Lauriers se devait cette année se de réinventer pour rendre compte d’une diversité des programmes audiovisuels français ayant littéralement explosé sur tous les écrans en 2020 du fait des confinements et de la pandémie.

Une cérémonie pour les médias français

Les organisateurs ont voulu maintenir une cérémonie, 100% en ligne, afin de récompenser la richesse et la grande qualité des programmes de télévision et de radio qui ont informé et fédéré des spectateurs confinés chez eux. Pandémie ou pas, les lauriers de l’audiovisuel n’ont, donc, pas voulu faire une année blanche et ont annoncé, lundi soir, leur 26e palmarès dans une cérémonie à distance, enregistrée en avance et présentée par Hapsatou Sy et Patrick Bézier, président du Club de l’audiovisuel qui organise la cérémonie.

Un palmarès de 14 lauréats

Parmi les jurés cette année, Mathieu Gallet, Christine Kelly, Roger-André Larrieu, Gilles Leclerc, Christine Orban, Jean-Claude Petit, Gérard Saint-Paul, Pierre Santini, Monique Trnka. Ensemble, ils ont attribué 14 prix (palmarès complet disponible en fin d’article).

Le Laurier du “Programme Radio” a été attribué à l’émission “La Voix est livre” de Nicolas Carreau diffusée sur Europe 1 devant “LSD, la série documentaire” par Perrine Kervran sur France Culture et devant “Les Chemins de la philosophie” par Adèle Van Reeth diffusée également sur France Culture.

Coté télévision, un Laurier d’Honneur a été remis au journaliste Jean-Pierre Pernaut pour l’ensemble de sa carrière après son départ du Journal de 13 heure de TF1.

TV5 MONDE – Yves BIGOT, Directeur General

Mais le prix qui a retenu l’attention de tous, c’est le Laurier d’or. Cette année, il a été décerné au Directeur général de TV5 Monde, Yves Bigot. Il a été couronné du Laurier d’or pour son travail à la tête de la chaîne TV5MONDE et de la plateforme TV5MONDEplus ainsi que pour son dévouement à la francophonie.

 «La télévision est aussi difficile que la politique et la boxe. Notre métier n’a jamais été aussi important à une époque où il échappe à la génération Z, captée par les réseaux sociaux. Notre devoir est de transmettre une information fiable et vérifiée au moment où les citoyens e décident sur l’avenir de leurs pays aux quatre coins du monde», a-t-il souligné.

Yves Bigot

REGARDEZ LA CEREMONIE

Tout le palmarès

LAURIER FICTION :  La loi de Damien – L’égal des Dieux (France 3)

LAURIER SÉRIES : Dérapages (Arte)

INTERPRÉTATION : Sophie Breyer et Marie Colomb dans Laetitia (France 2) & Samuel Labarthe dans De Gaulle, l’éclat et le secret (France 2)

LAURIER DOCUMENTAIRES : Vie et Destin du Livre noir, la destruction des juifs d’URSS (France 5)

LAURIER CIVISME ET GRANDES CAUSES : Quand l’hôpital retient son souffle (France 5)

LAURIER CULTURE : Un été à la Garoupe (France 5)

LAURIER MAGAZINE : 28 minutes (Arte)

LAURIER NUMÉRIQUE : La trilogie de l’Opéra National de Paris (Chaîne Opéra youTube)

LAURIER MUSIQUE : Michel Portal, pour la musique de Un été à la Garoupe (France 5)

LAURIER INFORMATION TÉLÉVISION : Anne-Elisabeth Lemoine pour C’est à vous (France 5)

LAURIER PROGRAMME RADIO : La voix est livre par Nicolas Carreau (Europe 1)

LAURIER JEUNESSE : Askip, Le collège se la raconte (Okoo, France.tv)

LAURIER D’OR : Yves BigotLAURIER D’HONNEUR : Jean-Pierre Pernaut

Laisser un commentaire