Se faire rembourser ses tests PCR réalisés en France

Se faire rembourser ses tests PCR réalisés en France

Dans certaines villes de France, se tester commence de nouveau à ressembler à un parcours du combattant. Les files d’attente s’allongent et les rendus de résultat sont retardés. Face à la hausse des contaminations (plus de 400 000 sur la seule journée de lundi), le système de tests du pays est sous tension. Ainsi lundi, jour de rentrée après les fêtes de fin d’année, 1,9 million de Français se sont fait tester en pharmacie ou dans les laboratoires d’analyse. Autrement dit, environ 3% de la population française s’est faite dépister sur cette seule journée. Un chiffre record depuis le début de la pandémie. Dans ce chaos général, la situation spécifique des expatriés est rarement prise en compte à l’accueil des pharmacies en France. On vous explique comment se faire rembourser ses tests PCR réalisés en France.

File d’attente devant une pharmacie en France

L’arrêté du 2 décembre 2021

Depuis le 15 octobre 2021, les tests de dépistage de la Covid-19 sont payants pour les personnes majeures non vaccinées et sans ordonnance ou justificatif de contact à risque. Ils devront débourser la somme minimale de 44 € pour un test PCR et de 22 € pour un test antigénique. Les expatriés qui n’ont pas pu se faire vacciner dans leur pays de résidence, quelque soit la raison, sont eux éligibles à la gratuité du test, grâce à l’arrêté du 02 décembre 2021.

En effet, pendant une durée de 14 jours suivant leur entrée sur le territoire, les Français résidant à l’étranger, pour que leur schéma vaccinal soit reconnu comme complet, doivent avoir reçu une des doses complémentaires de vaccin. Le texte précise que « Les examens de dépistage ou tests de détection du SARS-CoV-2 leur ouvrant l’accès au passe sanitaire seront gratuits pour la durée nécessaire à l’administration de cette dose complémentaire et à l’écoulement du délai au terme duquel elle permettra l’activation de leur passe« .

Et pourtant, comme de nombreux témoignages nous sont revenus, en pharmacie, les expatriés doivent payer. Pourquoi ?

La position de l’Ordre des pharmaciens

Le nouveau protocole d’isolement annoncé par le gouvernement dimanche pour lutter contre la Covid-19 a mis « les pharmaciens en grande difficulté », nous a déclaré Carine Wolf-Thal, présidente du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens. Depuis une semaine, pour les personnes qui sont entièrement vaccinées et cas contacts, la période d’isolement est raccourcie à 7 jours, mais à condition de pratiquer d’abord un test PCR ou un antigénique le premier jour, puis dans les jours qui viennent, deux autotests qui seront délivrés gratuitement en pharmacie. 

Concernant les expatriés, Carine Wolf-Thal a conscience d’un manque d’information auprès des officines qu’elle explique par une « situation inédite qui met sous tension le réseau de pharmacies » et ce depuis plusieurs semaines, dès le début des vacances de Noël.

Alors que faire pour bénéficier de la gratuité des tests ?

Se faire rembourser après la remise du test

Il ne sert à rien de s’époumoner auprès du ou de la pharmacienne, ni de sortir les textes. Les praticiens sont débordés et pris dans un rythme de travail intense. Le plus simple, même si vous devez faire l’avance des frais, est de réunir les éléments et de les transmettre à la caisse dont vous dépendez pour vous faire rembourser. Plus de caisse de sécurité sociale en France ? Pas de souci, c’est prévu.

Si vous êtes affilié à la caisse des Français de l’étranger, vous devez envoyer votre facture à la CFE, et elle vous remboursera selon les mêmes modalités que l’Assurance Maladie.

Si vous n’êtes pas affilié la caisse des Français de l’étranger et inscrit auprès d’une caisse d’assurance maladie (CPAM), dans le cadre de la coordination des systèmes de sécurité sociale européens ou d’une convention internationale de sécurité sociale signée entre la France et votre pays de résidence, vous devez adresser votre facture à cette CPAM pour en obtenir le remboursement. Pour cela, il faut avoir déjà déposé un formulaire d’inscription en vue de bénéficier des prestations à l’Assurance Maladie.

Si vous n’êtes pas affilié à la caisse des Français de l’étranger et non-inscrit auprès d’une caisse d’assurance maladie (CPAM), au titre d’une convention internationale de sécurité sociale, vous devez envoyer votre demande de remboursement sur une plateforme sécurisée, et joindre les pièces suivantes :

  • la facture réglée ;
  • un scan de votre carte d’identité ou passeport ;
  • un scan de votre relevé d’identité bancaire (RIB) ;
  • un scan de votre carte européenne d’assurance maladie (CEAM) ou certificat provisoire de remplacement du pays européen auquel vous êtes affilié ;
  • un scan du justificatif vous permettant d’accéder au remboursement (ex : attestation de schéma vaccinal complet, prescription médicale, début de schéma vaccinal réalisé en France, attestation de refus de vaccination dans votre pays de résidence).

ACCEDER A LA PAGE DE REMBOURSEMENT DES TESTS PCR EN CLIQUANT ICI

Laisser un commentaire