Retour sur le Moga festival d’Essaouira au Maroc

Retour sur le Moga festival d’Essaouira au Maroc

octobre 18, 2019 0 Par Francois Lestanguet

C’est un festival qui est parfois méconnu mais qui vient de fêter ses 3 ans. Le Moga Festival, à Essaouira au Maroc, a pu compter sur compter près de 2000 festivaliers le premier soir, et le soir suivant, sur plus de 2500 personnes.

Pour le député des Français du secteur, M’jid El Guerrab, qui est venu à l’évènement, ce festival organisé par de jeunes Français est la preuve que « La jeunesse française est une jeunesse entreprenante qui fourmille d’idées et ne cesse de développer ses activités, comme je peux le voir au Maroc ou en Tunisie ». Pour lui, il s’agit de « Français du monde qui font briller de 1000 feux l’expérience française »

Un festival électro

Résolument moderne, le Moga festival vise à rassembler la jeunesse marocaine, la diaspora, les étrangers dont les nombreux Français et Franco-Marocains sur place.

Riche de sa diversité, la communauté française du maroc peut notamment compter sur le réseau de la Mission laïque française, des consulats à Agadir, Casablanca, Fès, Marrakech, et Rabat, et Tanger ainsi que de nombreux instituts français à travers le pays.

Un festival qui s’ajoute aux célébrations franco-marocaines

Le Moga Festival n’est pas le seul à célébrer les relations entre le Maroc et la culture occidentale. Le Marrakesh du rire, de Jamel Debouzze, est également dans cette ligne. Rassemblant des comiques des deux côtés de la mer, il vise à unir les communautés autour de ce qui est universel: l’humour.

Le Moga, à travers sa musique électro tendance, résolument moderne, saura, espérons le, contribuer également à ce rapprochement des cultures entre les deux côtés de la Méditerranée. Rendez-vous l’année prochaine pour de nouvelles belles rencontres

Publicités