Retour en France, vaccination obligatoire dès mi-juin ?

Retour en France, vaccination obligatoire dès mi-juin ?

Les chefs d’Etats de l’Union européenne se sont accordés pour conditionner l’entrée dans l’espace européen à la vaccination pour tous les voyageurs provenant d’un pays tiers.

Vaccination obligatoire

A l’approche de la saison touristique estivale, les ambassadeurs des 27 ont approuvé cette recommandation proposée par la Commission européenne, qui n’est toutefois pas d’application contraignante pour l’instant.

C’est, cependant, un feu vert à rendre obligatoire la vaccination pour valider son certificat numérique européen pour les non-résidents. En pleines négociations entre les membres de l’Union européenne et la commission sur le périmètre d’application du certificat numérique européen, c’est un signal fort des chefs d’Etats.

USA/UE : vaccination et réciprocité

Nous l’indiquions déjà le 26 avril, Ursula von der Leyen tient à verrouiller au maximum les frontières externes de l’Union européenne. L’objectif est d’empêcher toute nouvelle vague au sein des 27 membres et ainsi préserver la circulation interne.

Elle avait déjà proposé aux USA que les touristes et les non-résidents venant de ce pays ne soient autorisés à visiter l’Europe qu’à condition d’être vacciné. Ce que lui avait concédé Joe Biden qui va imposer lui aussi la vaccination pou passer les frontières américaines. Le « Ok » des ambassadeurs laisse les mains libres à la présidente de la commission pour continuer sa politique.

Et les nationaux ?

Il va falloir donc attendre quelques jours que les règles du dispositif du Certificat numérique européen soient précisées pour connaitre les conditions qui seront appliquées aux nationaux et non-résidents des 27 pays membres de l’Union européenne.

Les conventions internationales prévoient explicitement qu’un Etat ne peut refuser l’entrée de son territoire aux individus détenant sa nationalité. La France a inscrit ce principe dans sa constitution, comme la plupart des textes européens. C’est d’ailleurs sur ce principe que le Conseil d’Etat avait invalidé la décision du gouvernement de conditionner l’accès au territoire pour les expatriés hors de l’UE à des motifs impérieux.

Voyager ne sera plus jamais aussi simple qu’avant mars 2020 ! Il va falloir s’habituer à un encadrement sanitaire important, qui espérons le chassera le risque d’une nouvelle pandémie…

Laisser un commentaire