Une reprise cruciale pour l’Institut français à Londres

Une reprise cruciale pour l’Institut français à Londres

Le 17 mai, l’Institut français, un lieu centenaire, où rayonne la culture française ouvrira de nouveau ses portes et accueillera son public. Depuis cinq mois, l’Institut était fermé à cause des mesures restrictives du Covid 19. Mais, il avait su se réinventer et proposé de nombreuses activités en ligne. Comme le Festival de la Nuit des Idées qui avait été couronné de succès.

Un institut réinventé

Pendant ces mois de fermeture, les bâtiments se sont offert un lifting et pour les visiteurs, un parcours amélioré avec de nouveaux panneaux et écrans pour afficher au mieux l’information.

Le Centre Culturel, composé du Ciné Lumière aux sièges confortables, de La Médiathèque et du chaleureuxCafé Tangerine, vous recevra de nouveau en respectant les mesures d’hygiène et les gestes barrières

Un riche programme vous sera proposé, allant des projections de films aux débats animés, des activités pour enfants aux concerts.

 “Nous sommes ravis de vous accueillir de nouveau sur place, car rien ne peut remplacer la magie de regarder un film sur grand écran, de partager une expérience culturelle dans la vraie vie ou de débattre autour d’un verre de vin ; en d’autres termes, être ensemble.”

Bertrand Buchwalter, le nouveau directeur de l’IF à Londres

Clap d’ouverture pour le centre culturel

Le public découvrira des nouveautés et des festivités, dont un foyer totalement rénové avec un nouvel espace, L’Atelier.

Dédié aux jeunes visiteurs, « L’Atelier » accueillera les classes, les enfants, les adolescents et toute la famille pour profiter, découvrir et apprendre davantage sur la culture et la langue française, dans une ambiance conviviale.

Il est réalisé grâce aux généreux soutiens des administrateurs ainsi que des mécènes et donateurs auxquels le directeur de l’Institut français tient à exprimer sa gratitude.

Quant au ciné Lumière, il sera équipé d’un second ascenseur menant au rez-de-chaussée inférieur, où se trouve le deuxième écran Ciné Lumière II.

Les espaces publics sont désormais 100% accessibles à tous.

C’est un lieu où l’innovation rencontre le patrimoine. Les magnifiques éléments Art déco sont mis en valeur, avec de nouveaux meubles design ajoutant une touche élégante à l’espace. Un éclairage spécial et un traitement acoustique contribuent à créer une atmosphère agréable.

Et, la Médiathèque (Bibliothèque pour adultes et Bibliothèque Quentin Blake) ouvrira de nouveau ses portes l’après-midi, du mercredi au samedi, et le Centre linguistique poursuivra ses cours de Français, principalement en ligne, avec un nouveau trimestre d’été à attendre avec impatience, à partir du 8 juin.

Les festivals à l’honneur

Côté événements, l’Institut français organisera la 4eme édition du Festival de littérature Beyond Words qui aura lieu sur place et en ligne, à vous de choisir. Lors du festival dédié au meilleur de la littérature française en traduction anglaise, une grande sélection sera présentée, comprenant les auteurs acclamés Maylis de Kerangal, Laurent Binet, Ananda Devi, Douglas Stuart ou Éric Vuillard, et de nouvelles voix comme Rebecca Watson, Alice Zeniter, Julia Kerninon et Delphine Minoui, pour n’en citer que quelques-uns. Un programme riche et diversifié, complètement renouvelé.

De plus, une multitude de nouveaux films sera proposée pour toute la famille, dont une avant-première du film The Father, lauréat des Oscars et des BAFTA 2021 en présence scénariste Christopher Hampton et le chef décorateur Peter Francis. Et, beaucoup d’autres films européens seront à voir comme Nomadland ou The Human Voice dePedro Almodóvar.

Un nouvel air franco-britannique

Bertrand Buchwalter s’inspire de la devise  » la « Nuit des idées » de cette année, « Ensemble »

Ensemble nous avons la force de traverser ces moments difficiles, et ensemble l’Institut nous rapproche. Avec nos amis britanniques, nous continuerons à tisser un avenir commun, non seulement à Londres, mais aussi dans tout le Royaume-Uni, en profitant de nos programmes phares franco-britanniques qui soutiennent les artistes et la création des deux côtés de la Manche. Ensemble, nous continuerons d’imaginer un avenir meilleur, plus inclusif et plus durable. »

Bertrand Buchwalter, le nouveau directeur de l’IF à Londres

Le directeur et son équipe se réjouissent d’accueillir à nouveau du public à l’Institut depuis le lundi 17 mai. Sans aucun doute la communauté française à Londres est heureuse de retrouver l’Institut français et de déguster le délicieux gâteau à la polenta et à l’orange au Café Tangerine ou de regarder un film au Ciné Lumière.

Laisser un commentaire