Rassemblement historique à Paris contre l’antisémitisme

20,000 personnes se sont réunies ce 19 février Place de la République à Paris pour condamner la vague d’actes antisémites qui ont récemment frappé la France. C’est historique mais c’est 10 fois moins que lors du rassemblement, en présence du Président Mitterrand, en 1990 suite au saccage du cimetière juif de Carpentras.

Des représentants de nombreuses formations politiques et la quasi-totalité du gouvernement se sont retrouvés avec la foule lors de cet événement. Le Président de la République, lui, avait décidé de retrouver la communauté juive d’Alsace suite aux attaques d’un cimetière juif qui fait écho à celui de Carpentras, avant de retrouver le Président du Sénat et celui de l’Assemblée Nationale au mémorial de la Shoah.

Une recrudescence des actes antisémites en 2018  

« Il fallait aujourd'hui dire ça suffit, dire que tout n'est pas possible, et quand on voit ces actes qui se multiplient, il est temps de réagir ensemble et de la meilleure des manières ». C’est ainsi que s’est exprimé Olivier Faure, Premier Secrétaire du Parti Socialiste, à l’origine de ce rassemblement.

La France fait face à une recrudescence des actes antisémites, +75% en 2018. Ce n’est pas le seul pays à faire face à ce fléau, l’Allemagne notamment est également visée.

Les dernières semaines ont vu des éléments particulièrement marquants. Tags antisémites contre des portraits de Simone Veil, agression verbale d’Alain Finkielkraut, et désormais saccage d’un cimetière juif en Alsace.

La recrudescence de l’antisémitisme, dans le contexte par ailleurs compliqué des gilets jaunes, a d’ailleurs poussé des politiques israéliens à pousser les Juifs de France à rejoindre l’Etat Hébreu.

Les prochaines semaines et les actions prévues par le Président de la République, qui restent à détailler, seront cruciales.

La rédaction

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire