Qui pour adopter Marcus le cochon ?

Qui pour adopter Marcus le cochon ?

Au détour d’un groupe Facebook, un appel à la solidarité nous interpelle ! Mélissa, expat en ce moment en Australie, est à la recherche d’une famille pour s’occuper de Marcus le cochon. Qui est Marcus ? Un petit porcelet qu’elle a sauvé, avec sa compagne, il y a quelques mois. Elles espèrent trouver la famille d’accueil qui pourra recueillir ce compagnon pas comme les autres.

Un peu de contexte 

Mélissa et Noémie sont en Australie depuis plus de deux ans avec un Working Holiday Visa. Elles travaillent depuis un an dans une « cattle station », comprenez une ferme de bovins destinés à la production de viande. Dans le nord du Queensland, où elles ont élu domicile, les troupeaux sont roi ! Tout animal, même les espèces endémiques comme les kangourous, sont comme des nuisibles pour les australiens. En effet, ils entrent en concurrence pour la nourriture, notamment à la fin de la saison sèche, quand les denrées se font rares.

Les cochons sont particulièrement pris pour cible. En effet, ils ont une forte tendance à venir dévorer le « lick ». C’est un mélange de granulés donné aux bovins pour compléter leur nourriture et éviter les carences. Dans ce contexte, le fermier a installé de nombreux pièges afin de limiter les intrusions. 

L’arrivée de Marcus le cochon

En mai dernier, la famille de Marcus se fait prendre dans l’un des pièges de la ferme. Par chance, Marcus y échappe. C’est un collègue de Mélissa et Noémie qui le récupère. Après avoir fait les yeux doux au manager, les filles peuvent le garder sans qu’il ne soit tué ! 

marcus
Photo prise par Mélissa

Il n’était pas sevré et il avait besoin de beaucoup de chaleur et d’attention. Elles l’ont gardé pendant quelque temps dans leur maison, avant de le laisser vivre librement avec un troupeau de veaux orphelins dont elles ont la charge.

Aucune description disponible.
Photo prise par Mélissa

Un compagnon exceptionnel

Au fil du temps, les filles commencent à lui apprendre des tours. Grimper sur des bottes de foin pour obtenir de la nourriture, tourner sur lui-même, Marcus le cochon n’est pas avare de cabrioles ! Il devient ami avec tout le monde, y compris avec le chien de la station. Il reste malgré tout un peu timide avec les humains, mais s’en accommode avec le temps.

Photo prise par Mélissa

À la recherche d’une famille pour adopter Marcus le cochon

Mélissa et Noémie l’adorent, mais malheureusement, elles vont désormais reprendre la route et ne peuvent pas emmener Marcus le cochon avec elles. En effet, elles sont « backpackeuses » et prévoient de voyager à travers le pays. Impensable pour elles que Marcus se retrouve dans cette position inconfortable de devoir se déplacer tout le temps. Elles ne veulent pas non plus le laisser à la cattle station :

« Le problème est que Marcus, bien que totalement apprivoisé, est toujours considéré comme un indésirable aux yeux de la loi. Si on part sans lui, le manager mettra fin à ses jours heureux, ce qui est totalement hors de question pour nous qui avons tant pris soin de lui et l’aimons tant. »

Photo prise par Mélissa

Alors elles se sont mises en tête de lui trouver une famille, capable de lui donner de l’amour et un statut légal. Elles lancent leur appel sur les réseaux sociaux et leurs critères sont non-négociables : « rappelons que les cochons sont très sociaux et très joueurs, qu’ils ont besoin d’espace et d’attention. Cependant, ils ne sont pas autorisés comme animal de compagnie partout sur le territoire. Nous sommes donc à la recherche d’une famille qui saura regrouper ces trois éléments pour accueillir Marcus. Nous sommes prêtes à faire des kilomètres pour l’emmener si nous trouvons la famille idéale. Il nous faudra aussi des personnes qui seront prêtes à nous héberger le temps d’une nuit dans un endroit sécurisé avec notre cochon, le long de la route que l’on devra parcourir pour arriver à destination. »

Photo prise par Mélissa

On souhaite à Mélissa et Noémie de rapidement trouver une famille d’accueil pour Marcus le cochon ! Peut-être que l’isolement des Français de ces derniers mois poussera certains à l’adoption.

Auteur

  • Elodie Quincieux est tombé amoureuse de l'Australie. Tellement qu'elle fonda une agence et un blog dédiés aux voyageurs francophones qui veulent découvrir l'île continent. Naturellement, elle est notre correspondante sur place.

Laisser un commentaire