Niger : 6 Français assassinés - 2000 expatriés sur place

Niger : 6 Français assassinés - 2000 expatriés sur place

Huit personnes dont six Français et deux Nigériens ont été tuées ce dimanche

Huit personnes dont six Français et deux Nigériens ont été tuées dimanche 9 août par des hommes armés venus à motos dans la zone de Kouré au Niger qui abrite les derniers troupeaux de girafes d'Afrique de l'ouest, a-t-on appris de source officielle.

 

"Il y a huit morts : deux Nigériens dont un guide (touristique) et un chauffeur, les six autres sont des Français", a déclaré à l'AFP le gouverneur de Tillabéri, Tidjani Ibrahim Katiella.

 

L’attaque a eu lieu vers 12 h 30 (heure de Paris) à 6 km à l’est de la localité de Kouré qui se trouve à une heure de route de Niamey sur la route nationale numéro 1, a expliqué, de son côté, une source proche des services de l’environnement.

 

« La plupart des victimes ont été abattues par balles et une femme qui a réussi à s’enfuir a été rattrapée et égorgée. Sur place, on a trouvé un chargeur vidé de ses cartouches », a relevé cette source. « On ne connait pas l’identité des assaillants mais ils sont venus à motos à travers la brousse et ont attendu l’arrivée des touristes. Le véhicule emprunté par les touristes appartient à l’ONG Acted. » indiquent les autorités du Niger.

Françoise Houet - Ancienne présidente de l'ADFE-Niger
Françoise Houet - Ancienne présidente de l'ADFE-Niger

Lesfrancais.press ont pu joindre Françoise Houet, ancienne présidente de l'ADFE-Niger (association de Français expatriés, plutôt classée à gauche). Elle témoigne d'une montée en puissance de l'hostilité envers les Français présents sur place.

Les jeunes, sensibles à la propagande anti-française publiée sur les réseaux sociaux, ont, particulièrement, développé une rancoeur contre la France, la mission Barkhane, son président, Emmanuel Macron, et au final tous les citoyens présents sur le territoire nigérien.

En une décennie, la proximité entre la communauté française et les habitants s'est évanouie pour laisser place aux tensions.

Peut-être des expatriés ?

Touristes ? Le pays est depuis longtemps classé comme destination déconseillée. La crise de la Covid-19 a un peu plus isolé ce territoire au coeur du Sahel.

Par contre, une petite communauté de 2000 Français réside toujours sur place. Ingénieurs, professeurs, cadres de grands groupes et humanitaires ont continué leurs missions. Et ce malgré les risques qui s'accumulent depuis les enlèvements de 2011/2012.

 

"Il n'y a pas de touristes au Niger ! Les expats ont gardé l'habitude d'aller a Koure voir les girafes. Nous sommes dimanche..rien de plus facile que d'attendre l'arrivée des Blancs ! Qui plus est tout le monde a un portable ici, donc les informations circulent a la vitesse de la lumière." Françoise Houet Ancienne président de l'ADFE-Niger 

 

Il est donc probable que les 6 Français assassinés ce jour soient des expatriés en mission humanitaire pour l'ONG ACTED

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire