LREM ne présentera que 7 listes aux élections de l'AFE

LREM ne présentera que 7 listes aux élections de l'AFE

La République en Marche n’avait pas voulu répondre à notre journaliste ces derniers jours sur les listes que le parti présidentiel présentera aux élections indirectes de l’Assemblée des Français de l’étranger. Grâce à des indiscrétions, nous pouvons vous communiquer les 11 listes sur les 15 circonscriptions que LREM soutiendra (7 LREM et 4 d’alliances).

L’AFE, une élection indirecte

Pour rappel, Les 447 Conseillers des Français de l’étranger vont élire leurs représentants à l’Assemblée des Français de l’étranger (AFE) le dimanche 05 décembre 2021. Sur 15 circonscriptions, les élus locaux, renouvelés en mai 2021 (en octobre pour 3 circonscriptions encore touchées par la pandémie ce printemps), vont devoir choisir parmi leurs pairs les 90 « super-élus » qui auront la lourde tâche de les représenter à Paris.

Ensemble, ils devront soulever les principales problématiques de leur circonscription auprès des hauts-fonctionnaires, membres du gouvernement et parlementaires au cours de 2 sessions organisées à Paris.

Le Président de la République – Emmanuel Macron ©AFP

Des listes cohérentes mais pas partout…

Connaitre sa circonscription, tisser des liens avec tous les conseils consulaires, sont donc des qualités précieuses. Alors que les autres partis se sont agités en coulisse afin de pouvoir constituer des listes dans toutes les circonscriptions quitte à présenter un candidat élu dans un conseil consulaire au Chili sur une circonscription européenne, LREM a fait le choix de présenter uniquement des candidats issus de la circonscription.

Avec cette règle, alors que le parti d’Emmanuel Macron n’a pas pu faire le plein de voix hors d’Europe (la gestion de la pandémie et les motifs impérieux ayant sévèrement entachés l’image de LREM hors de l’UE), ils n’ont pu constituer que 7 listes que nous vous présentons en exclusivité.

États-Unis d’Amérique : liste menée par Loïc Legland (LaREM / TDP) selon l’ordre suivant :

  1. Loïc Le Gland
  2. Pascale Richard
  3. Richard Ortoli
  4. Sophie Lartilleux-Suberville
  5. Julien Cavanagh
  6. Michèle Oliveres
  7. Yves Jakubowicz

Europe du Nord : liste menée par Patricia Connell (LaREM) selon l’ordre suivant : 

  1. Patricia Connell
  2. Enguerran Maigne
  3. Noémie Altschul
  4. Hugo Plagnol
  5. Zaida Slaiman
  6. Ousmane Ouedraogo
  7. Anne-Clotilde Roche
  8. Bruno Martinato

Benelux – liste menée par Thierry Masson (LaREM) selon l’ordre suivant :  

  1. Thierry Masson
  2. Hélène Degryse
  3. Frédéric Schauli
  4. Marie-Christine Kok Escalle
  5. Jérémy Michel
  6. Christine Hugon

Allemagne, Autriche, Slovaquie, Slovénie, Suisse – liste menée par Bruno Pludermacher selon l’ordre suivant :  

  1. Bruno Pludermacher
  2. Eléonore Caroit
  3. Alexandre Col
  4. Nadine Fouques-Weiss
  5. Jean Marie Langlet
  6. Odile Avezou
  7. Nicolas Lang
  8. Laurence Gromier-Heim
  9. Jean-Pierre Renollaud
  10. Marlène Colette
  11. Henri Zeller

Europe du sud – liste menée par Hugues Le Cardinal avec l’ordre suivant :  

  1. Hugues Le Cardinal
  2. Michelle Mauduit-Pallanca
  3. Rémi Provendier 
  4. Peggy Hoffmann
  5. Pascal Gentil

Afrique centrale, australe et orientale – liste menée par Jean-Hervé Fraslin, LaREM/MoDem. La liste n’était pas connue au moment où nous publions ces lignes (dimanche 21 novembre 18h).

Asie-Océanie – liste menée par Franck Barthélemy selon l’ordre suivant :  

  1. Franck Barthélemy
  2. Élise Léger
  3. Jean-Marc Lisner
  4. Belma Yebka
  5. Guillaume Mallet
  6. Cécile Ojalvo d’Ascoli
  7. Quentin Cloarec
  8. Coralie Yuan
  9. Hubert d’Aboville

Des listes d’alliances

En plus de ces listes, des stratégies d’alliances locales ont été mises en place dans les autres circonscription AFE. La commission d’investiture a donc apporté son soutien aux élus LaREM ayant choisi de rejoindre ces listes hybrides que ce soit : 

– Yann Le Borgn au Canada

– Stéphanie Le Vaillant et Baudouin de Marcellus en Péninsule Ibérique

– Amélie Leclercq et Nicolas Megrelis en Europe centrale et orientale

– Guillaume Nassif pour le Proche et Moyen-Orient

Laisser un commentaire