Zemmour à Londres : "Ecraser Macron et Bruxelles"

Zemmour à Londres : "Ecraser Macron et Bruxelles"

Ils étaient une centaine d’expats vendredi 19 novembre 2021 devant l’hôtel Ibis, dans le quartier de Earls Court à Londres à attendre Éric Zemmour alors que la salle du centre de conférence ILEC était déjà comble avec 450 personnes.

Le presque candidat à l’élection présidentielle devait donner un meeting dans un lieu différent, à la Royal Institution, mais celui-ci a été annulé moins de 48h avant la rencontre.

“Après avoir suivi le processus normal, la RI a pris la décision d’annuler l’événement de location de salle et, par conséquent, M. Zemmour ne prendra pas la parole au RI”

Robert Davis, directeur du Royal Institut à Londres
Expatriés et journalistes attendant l’arrivée d’Eric Zemmour

Zemmour coincé dans les embouteillages !

Eric Zemmour a donc tenu réunion dans un hôtel Ibis (hébergeant le centre de conférence), où il est arrivé avec plus 1h15 de retard faisant patienter le public et les nombreux journalistes qui ont fait le déplacement de Paris. 

Une personne dans la salle qui tient à conserver l’anonymat nous déclarait :

“Si je pouvais donner mon point de vue d’un point de vue de quelqu’un qui vit à Londres, ce discours de Zemmour est comme un meeting de la campagne du Leave avant le référendum sur le Brexit. Il y a beaucoup de jeunes et il y a très peu de femmes. C’est vraiment dominé par les hommes.” 

Participant à la réunion avec Eric Zemmour

Des Français convaincus

Pour Clara qui était parmi les 450 personnes présentes dans la salle, ce fut “une heure et demi de rencontre. C’était trop court. Ce soir Zemmour a donné un très beau discours, axé sur les relations anglo-françaises. Plein de bons sentiments pour le Royaume-Uni et de positivité pour un meilleur avenir pour la France. » 

Josue qui habite à Londres depuis 18 ans nous a dit qu’il a trouvé « une ambiance très chaleureuse. Je me suis inscris au travers de leur site internet. Oui je compte voter pour lui s’il se présente.” 

Josue ajoute qu’il travaille dans une association chrétienne qui aide les jeunes défavorisés. “J’aime l’Histoire et je trouve qu’Éric zemmour est un excellent historien. Son discours est franc, il dit tout haut ce que les autres politiciens pensent mais n’osent pas exprimer.”

Statut international et financement

Pendant son séjour, le polémiste a donné une interview à la télévision sur la chaîne Bloomberg. Mais pas seulement, Éric Zemmour a aussi rencontré le journal pro Brexit et Conservateur, The Daily Telegraph. Le polémiste y a déclaré : “Sans la France, l’UE est morte ». Zemmour dévoile ainsi sa volonté « d’écraser Macron et Bruxelles.” Avec ce voyage, il veut renforcer sa sa stature internationale. Dans cet article, Eric Zemmour se voit comme le sauveur de la nation dans ce qu’il présente comme un choc des civilisations entre la France et l’Islam, dont il craint que cette dernière « écrase brutalement » sa terre natale. 

Pendant le reste de son séjour à Londres, Éric Zemmour va rencontrer des députés conservateurs, des Français, des banquiers et selon des sources il aurait prévu de dîner avec des personnes travaillant à la City. Son équipe affirme avoir reçu des dizaines de milliers de petits dons. Et les grands donateurs? Selon nos confrères de LCI, cela serait “des profils similaires à ceux qui ont donné à Sarkozy en 2007 ou à Fillon en 2017.” 

Brexit

Sur le Brexit, Éric Zemmour a dénoncé ce réflexe de la France et d’autres États membres pour qui “il faut montrer que partir de l’Union fait mal. Agir comme un grand frère, en disant à l’Angleterre : c’est mal ce que tu fais donc tu dois être puni. C’est stupide et irrespectueux.”

Manifestation contre la venue de Zemmour

A Londres, il n’y a pas que des Français fans de Zemmour. Charlotte Minvielle, co-Secrétaire de EELV au Royaume-Uni a organisé une manifestation devant le centre de conférence où le polémiste faisait son discours vendredi soir. Aussi l’opposition au presque candidat n’est pas venue que de la gauche française. Ainsi Le maire de Londres, Sadiq Khan, a déclaré que ceux qui “incitent à la haine contre des gens à cause de leur couleur de peau ou de leur religion ne sont pas les bienvenus.” 

“Notre message est qu’on s’oppose fermement aux idées racistes, misogynes, et révisionnistes d’Eric Zemmour et on veut signaler qu’elles n’ont pas leur place ici. Nous avons demandé à notre Maire Sadiq Khan de déclarer Eric Zemmour comme n’étant pas le bienvenu et nous nous réjouissons de sa déclaration au conseil municipal d’hier qui va complètement dans ce sens. Ça montre qu’il y a une résistance à sa vision de la société.”

Charlotte Minvielle, co-Secrétaire de EELV au Royaume-Uni

Laisser un commentaire