Jean-Yves Le Drian annonce de nouveaux moyens pour l'enseignement français à l'étranger

"Comment transformer le désir de France que l'on constate en avantage compétitif?". Le Ministre de l'Europe et des affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a annoncé lors de la XXVIIème conférence aux ambassadeurs des moyens renforcés pour l'enseignement français à l'étranger.

Le ministre de l'Europe et des affaires étrangères Jean-Yves Le Drian

Pour le Ministre, "l'enseignement français à l'étranger est au coeur de notre politique d'influence". M. Le Drian a confirmé l'ambition présidentielle de doubler le nombre d'élèves dans les établissements français hors de France d'ici 2030 et le porter à 700 000 personnes.

3 mesures pour soutenir l'enseignement français à l'étranger

Le ministre, qui a travaillé de concert avec le ministre de l'éducation nationale Jean-Michel Blanquer et qui fera des annonces détaillées avec le secrétaire d'Etat Jean-Baptiste Lemoyne dans les prochains jours, a fait 3 annonces précises:

-Un élargissement des partenariats au delà des cercles actuellement homologués. L'objectif est de mobiliser des investisseurs et associations. C'est donc un grand oui au développement du secteur privé dans l'enseignement français de l'étranger. Cela va dans le sens de l'opinion de nombreux acteurs de la majorité présidentielle. En effet, le réseau actuel est dominé par l'AEFE, agence publique, mais voit de nombreux nouveaux acteurs sur le marché comm Odyssey. Les procédures d'homologation seront, annonce le ministre, simplifiées

Le Grand Lycée Franco-Libanais de Beyrouth

-Une augmentation du nombre de professeurs détachés, 1000 nouveaux postes étant crées avec en complément des recrutements locaux. Le ministre cite les exemples d'établissements au Liban et au Maroc

-25 millions d'Euros de subventions supplémentaires dès 2020 pour l'AEFE et son réseau de 600 lycées. Les coûts de scolarité, en forte hausse ces dernières années, reviendront au niveau de 2016 promet par ailleurs le ministre

De nouveaux campus universitaires

Dernière annonce sur ce thème, la création de nouveaux campus universitaires à Dakar, en Côte d'Ivoire et à Tunis. Un programme ambitieux donc et ce alors que l'enseignement français à l'étranger a souvent été vu comme une variable d'ajustement des politiques budgétaires.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire