Jean-Baptiste Lemoyne présente ses voeux aux expatriés !

Jean-Baptiste Lemoyne présente ses voeux aux expatriés !

Ce lundi 31 janvier 2021, à 14h30, après un léger « bug » au lancement, le Secrétaire d’Etat des Français de l’Etranger, Jean-Baptiste Lemoyne, a diffusé en ligne sa cérémonie des voeux aux 3,5 millions d’expatriés dans le monde dont la résilience pendant la crise a étonné le ministre.

« Les Français de l’étranger ont repoussé les frontières du possible »

Jean-Baptiste Lemoyne

Des voeux depuis Munich

Rappelant ses 8 années d’expatriation en Allemagne, le Secrétaire d’Etat a commencé son allocution en évoquant le parcours du couple franco-allemand, passant d’ennemis héréditaires à moteur de la construction européenne. L’occasion de rappeler que la France détient la présidence de l’Union européenne jusqu’au 30 juin 2022.

Un reflux de la pandémie

Puis Jean-Baptiste Lemoyne est revenu sur la pandémie en 2020, 2021, et les actions qu’a menées le gouvernement tout au long de cette période. Il associe à l’effort collectif le personnel des consulats mais aussi les élus consulaires dont Hélène Degryse, la nouvelle présidente indépendante mais élue sur une liste LREM, qu’il a saluée.

Il en profita pour lister les différents dispositifs qui ont été mis en place tout au long des deux années. Aides aux restaurateurs, aides aux particuliers en difficulté, aides à la scolarisation, il évoqua ainsi le plan à 250 millions d’euros, voulu par le Président de la République, oubliant qu’une grande partie des fonds réservés directement aux expatriés n’ont pas été distribués, soit 15 millions.

« La France est le seul pays en Europe à avoir mis en place au profit de ses nationaux établis à l’étranger un système d’aides sociales aussi avancé« 

Jean-Baptiste Lemoyne

Autre point fort que le ministre a voulu mettre en avant : la vaccination ! Au delà des agents de l’Etat, l’administration consulaire a mené dans certains pays des campagnes de vaccination au plus près des citoyens français. Les expatriés de 69 pays ont pu ainsi bénéficier d’une vaccination homologuée par l’Union européenne, Jean-Baptiste Lemoyne a ainsi dévoilé que le même dispositif sera déployé pour la troisième dose.

Il en profita pour inviter les Français qui ne sont pas encore vaccinés à le faire lors d’un voyage en France. Ils pourront recevoir une première dose qui activera le passe vaccinal pendant 15 jours sous réserve d’effectuer un test PCR toutes les 24 heures. Comme pour tous les autres tests PCR, il a confirmé, une nouvelle fois, que leur prise en charge par la Sécurité sociale serait totale. Encore faut-il que les pharmacies et autres centres en soient informés !

Conversion des vaccinations

Toujours sur le volet Covid-19, Jean-Baptiste Lemoyne a révélé que 275 000 Français avaient pu enregistrer leurs vaccinations réalisées hors de l’Union européenne. Ce qui est loin des 2 millions de Français potentiellement concernés et ce malgré la mobilisation d’une cellule dédiée au ministère.

Preuve de rétablissement désormais prise en compte

Pour finir avec la pandémie, le Secrétaire d’Etat a annoncé que désormais les certificats de rétablissement émis par les autres Etats seront désormais acceptés pour obtenir le passe sanitaire ou vaccinal. Il confirma aussi que le dispositif permettant la conversion des vaccinations réalisées hors UE afin d’obtenir son passe vaccinal comme son passe sanitaire sera maintenu et adapté aux nouvelles règles.

Des voeux aux airs de bilan

Jean-Baptiste Lemoyne fut en charge des Français établis hors de France tout au long du mandat d’Emmanuel Macron, il a donc tout naturellement fait le bilan des actions prises par les gouvernements qui se sont succédés depuis 2017.

L’éducation, la priorité !

Le Secrétaire d’Etat est particulièrement revenu sur les efforts consentis pour maintenir le réseau scolaire à l’étranger au plus haut niveau malgré la pandémie. Exit la promesse de doubler le nombre d’élèves en 5 ans, on est passé à l’échéance 2030. Avec la Covid, on se satisfait donc qu’aucun établissement n’ait dû fermer ses portes, que l’enveloppe budgétaire dédiée aux bourses ait progressé plus que l’inflation, etc.

« Notre réseau éducatif à l’étranger est un trésor national »

Jean-Baptiste Lemoyne

Seul véritable progrès, la nouvelle méthode de calcul d’attribution des bourses scolaires qui permet plus de flexibilité et mécaniquement couvre plus de situations, et la multiplication des homologations permettant à toujours plus de petits Français de mieux connaître leur langue.

Le ministre est aussi revenu sur le réseau Flam, nouvelle fédération de petites structures dédiées à l’apprentissage par les tout-petits et l’ouverture du programme d’Assistants de vie scolaire pour les petits Français de l’étranger handicapés. Même si les promesses sont là, pour l’instant que ce soit pour l’apprentissage du français ou pour l’accompagnement des enfants à profil spécifique, les parents sont encore souvent seuls face aux problèmes.

Ces derniers pourront bientôt d’ailleurs mieux se faire entendre avec la dernière loi proposée par la sénatrice Samantha Cazebonne qui promet de modifier la gouvernance du réseau en laissant plus de place aux élèves actuels et anciens ainsi qu’à leur famille.

« Le service public toujours plus proche »

Jean-Baptiste Lemoyne est revenu, aussi, sur les difficultés rencontrées par nos compatriotes pour accéder au Consulat. Même s’il les minimise, il assure en avoir conscience et prépare une « fusée France Consulaire ». Pour cela, il a évoqué le lancement du « premier étage » soit la plateforme téléphonique « France Consulaire » qui est en phase de test depuis l’automne 2021.

France consulaire et une nouvelle app

Dans une poignée de pays, ce sont, donc, des opérateurs téléphoniques basés à Paris qui répondent aux questions des expatriés. Avec 98% de taux de réponse, le Secrétaire d’Etat se satisfait des premiers résultats. On espère que lorsque le déploiement sera terminé sur l’ensemble des pays, les statistiques seront toujours aussi bonnes… Pour cela, il faudra déjà que « France Consulaire » soit activé en dehors des heures de bureau de Paris (09h-17h / CET).

Mais si les appels téléphoniques sont traités, il faudra toujours se rendre pour certaines démarches au consulat. Et là aussi, Jean-Baptiste Lemoyne fait un constat sans détour, les difficultés furent immenses ces deux dernières années. La solution proposée ? Une application à télécharger pour pouvoir prendre rendez-vous directement depuis son téléphone. Il faudra explorer cet outil pour connaitre les avantages qu’il offrira par rapport à la prise des rendez-vous sur le site du consulat concerné. Le ministre parie sur la combinaison de ces nouveaux outils pour désengorger les consulats. A suivre… ce que nous ferons !

L’envoi postal des papiers d’identité

Désormais c’est dans 52 pays que peuvent être envoyés les passeports et cette année la « procédure sera étendue aux cartes d’identité ». Jean-Baptiste Lemoyne en a profité pour annoncer l’expérimentalisation de la dématérialisation du renouvellement des pièces d’identité dans 2 pays, le Canada et le Portugal. Concrètement, une fois que le consulat vous aura bien identifié, en ayant procédé à l’émission d’une première pièce d’identité par exemple, il sera possible de faire renouveler les documents en quelques clics via votre interface dédié sur service-public.fr.

Un Secrétaire d’Etat en campagne

5 ans de ministère et peut-être 5 ans de plus ! En tout cas, Jean-Baptiste Lemoyne a aussi fait campagne pour Emmanuel Macron à travers son bilan. Il nous a rappelé que le Président de la République avait une attention particulière pour les Français de l’étranger. Une vision que le ministre voudrait partager avec les autres ministères, avec eux il nous informe qu’ils vont désormais devoir prendre en compte dans toutes leurs démarches les expatriés. Là aussi, on attend de voir les résultats, tellement les situations peuvent être souvent compliquées.

« Le Président de la République vous a chaque jour à l’esprit »

Jean-Baptiste Lemoyne
Jean-Baptiste Lemoyne lors de sa cérémonie des voeux à Munich ce 31 janvier 2022

La dernière partie de l’allocution fut donc consacrée à un bilan plus général de notre pays. Jean-Baptiste Lemoyne fut particulièrement élogieux sur la politique économique menée par Bruno Le Maire, le Ministre de l’Economie. Avec 7% de croissance, la France serait le pays qui a le mieux résisté aux conséquences économiques de la pandémie.

Pour conclure, il invite les Français de l’étranger à participer en masse à l’élection présidentielle comme aux législatives. On apprit ainsi que la téléprocédure pour la procuration allait être ouverte aux Français de l’étranger d’ici quelques jours.

Retrouvez l’enregistrement des voeux de Jean-Baptiste Lemoyne

Lettre à la France

Enfin, il clôture sa cérémonie sur une touche plus personnelle, plus intime. Evoquant son passé d’enfant expatrié, il a décrit ce sentiment de double appartenance que peuvent avoir les Français établis hors de France. Cette richesse ne doit pas faire oublier ses racines, il appelle donc les expatriés à faire rayonner leur culture et leur langue. Le Secrétaire d’Etat nous a invités à redécouvrir un classique de Michel Polnareff qui pour lui incarne ces Français « ni d’ici, ni d’ailleurs ». On fait de même et on vous quitte sur ces notes de musique…

Auteur

Laisser un commentaire