Jean-Baptiste Lemoyne fait le point sur le nouveau mandat des élus des Français de l'étranger

Jean-Baptiste Lemoyne fait le point sur le nouveau mandat des élus des Français de l'étranger

Le Secrétaire d’Etat Jean-Baptiste Lemoyne a dévoilé dans un courrier adressé aux conseillers des Français de l’étranger, les changements qui seront opérés les concernant après les élections consulaires des 16 et 17 mai prochain.

Une inspiration municipale pour ancrer les élus localement

Certains changements étaient souhaités par un grand nombre d’élus qui ont notamment eu l’occasion de l’exprimer lors de l’Assemblée des Français de l’étranger

Quatre changements annoncés par le ministre et publiés au Journal Officiel :

Le courrier de Jean-Baptiste Lemoyne aux élus des Français de l'étranger

4 nouveaux droits pour servir au mieux les Français de l'Etranger

-les élus ont désormais un nouveau nom "Conseillers et Délégués des Français de l'Etranger". Ce ne sont plus des « élus consulaires » mais des « élus des Français de l’étranger ». Ce changement était souhaité par nombre d’entre eux qui voyaient une certaine confusion chez certains expatriés, les prenant pour des fonctionnaires travaillant pour le consulat et non pour des élus.

-la présidence du conseil consulaire reviendra à un membre élu par ses pairs.

Il s’agissait de la principale revendication de nombreux élus. Elle s'inspire de l'élection du maire par le conseil municipal. C’est pour le moment le Chef de poste de l’administration, le Consul ou son représentant, qui s’attèle à cette tâche. Dans ce nouveau cadre, les élus verront leur rôle renforcé dans l’examen des dossiers d’aide financière à caractère social, tel que les bourses d’étude. Le Chef de poste sera rapporteur des décisions prises.

-les élus auront le droit à une formation en lien avec leurs fonctions. Celle-ci se déroulera en ligne ou lors des sessions de l’Assemblée des Français de l’étranger. Cela devrait toucher les questions liées à leur rôle, les limites de leur mandat, sans doute aussi droit international, droit social, mais aussi la façon dont l'administration fonctionne, les formulaires que les Français de l'étranger peuvent être amenés à remplir, notamment quand ils s'inscrivent...

-enfin, mesure symbolique mais à laquelle beaucoup comptent, ils auront désormais une adresse email officielle et une carte d’élu.

Le rôle des élus des Français de l'étranger mis en avant

Le rôle des élus des Français de l’étranger n’est pas toujours très clair pour de nombreux expatriés. Le but de ces changements est double : leur assurer une plus grande visibilité, et augmenter une partie de leurs prérogatives tout en les formant.

Ceux qui sont souvent considérés comme l’équivalent international des conseillers municipaux auront désormais de nouveaux atouts, et outils, pour remplir la mission qui leur aura, les 16 et 17 mai prochain, été confiée par les Français de l’étranger.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire