Déconfinement en France : les annonces de Macron

Déconfinement en France : les annonces de Macron

Le chef de l'Etat a annoncé, ce mardi 24 novembre à 20h (CET), la poursuite des mesures de privation de liberté. Le pays n'est pas encore prêt à un déconfinement complet, au vu de la pression hospitalière et de la circulation encore active du Covid-19 en France.

"Le pic de la second vague est passé."

Emmanuel Macron

Emmanuel Macron a, donc, donné au pays une feuille de route pour les prochaines semaines.

Des mesures concrètes

Les commerces dits "non essentiels" peuvent rouvrir le 28 novembre au matin en respectant un tout nouveau protocole sanitaire qui devra être strictement respecté. Les offices religieux pourront également reprendre. Les librairies, bibliothèques seront aussi ouvertes.

Les attestations de déplacement seront encore maintenues. Cependant de nouvelles possibilités sont données aux Français comme la possibilité de dépasser le Km pour les ballades. Il sera désormais possible de circuler pendant 3 heures et ce pendant 3 heures.

Le 15 décembre, une nouvelle étape sera passée. Les déplacements seront libres, les cinémas, les théâtres pourront aussi réouvrir. Cette phase est conditionné à un nombre de contaminations quotidiennes inférieur à 5000 par jour.

Cependant, un couvre-feu sera mis en place à cette même date à partir de 21h et jusqu'à 7h. Il y aura une exception pour le 24 et le 31 décembre.

Les évènements, les parcs d'attractions, comme les bars, restaurants et les salles de sport ne devraient quant à eux ne rouvrir qu'au milieu de janvier 2021 au mieux. Les stations de Ski ne seront pas ouvertes non plus pour les fêtes. Il y aura une coordination européenne sur ce secteur touristique.

La prochaine étape sera le 20 janvier avec l'espoir d'un retour à la normal complet.

"Tout faire pour éviter une troisième vague"

Emmanuel Macron

Le vaccin est la priorité pour les prochains mois. Le Président de la République s'engage, cependant, à ne pas rendre la vaccination obligatoire. La priorité sera donnée aux citoyens les plus âgés lors de la distribution. Tous les nationaux y iront accès à terme, même ceux non résidents.

"La vaccination doit se faire de façon transparente"

Emmanuel Macron

Pas de changement aux frontières

Les Français de l'étranger ont toujours accès au territoire national.

Contrairement au premier confinement, les frontières européennes internes sont ouvertes. Les Français qui habitent dans l’un de ces pays (y compris le Royaume-Uni) n’ont pas l’obligation de se faire dépister.

Pas de test, non plus, à présenter en provenance d’Andorre, d’Islande, du Liechtenstein, de Monaco, de Norvège, de Saint-Marin, de Suisse, d’Australie, du Japon, de Nouvelle-Zélande, du Rwanda, de Singapour, de Corée du Sud et de Thaïlande.

Pour les autres un PCR est indispensable. Il est à réaliser avant le départ, si cela n'est pas possible vous devez contacter votre consulat et vous informer auprès de votre aéroport d'arrivée afin de vous assurer de la possibilité de réaliser sur place et rapidement le test. Il vous faut vérifier aussi auprès des autorités locales quelles seront les conséquences de votre voyage en France (quarantaine, interdiction de revenir, test PCR, etc.)

Sur place, vous devrez vous plier aux règles en vigueur au moment de votre séjour, cela implique définir un "lieu de confinement". A partir de ce port d'attache, vous pourrez circulez selon les consignes de l'Etat français.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire