Coronavirus: le conseiller consulaire Alexandre Bezardin nous parle de la situation en Italie

Nous en sommes actuellement à 7 morts en Italie à cause du coronavirus et la psychose commence. Comme nous l’avons indiqué dans un précédent article , l’Italie est la plus touchée en Europe.

Le carnaval est bloqué en raison du virus

Le carnaval de Venise stoppé, la fashion Week de Milan perturbée, 11 villes quasi complètement coupées du monde, l’Italie est bloquée. Italie du nord en tout cas, celle qui, comme nous le rappelle

Alexandre Bezardin, Conseiller Consulaire des Français d’Italie et suppléant du député de la région Meyer Habib, est la principale richesse du pays. Il a échangé avec lesfrancais.press sur la situation du pays

Des mesures de protection mises en avant par les élus consulaires

M. Bezardin nous a rappelé les mesures drastiques mises en place par l’Italie : «  une surveillance par le gouvernement et le préfet des zones à risque, toutes les routes sont fermées dans les deux sens et ce par les carabiniers ».

 

Le conseiller consulaire nous décrit la capitale économique de l’Italie comme « une ville vide, avec personne dans le métro ». Il nous rappelle que les multinationales présentes, italiennes bien sûr mais sans doute aussi les françaises, ont incité au télétravail.

La bourse de Milan a dévissé de 5% ce lundi 24 février. 70% du business en Italie se fait dans le nord et concernant toujours Milan, et outre la Fashion Week, beaucoup de spectacles ont été limitée avec beaucoup de Shows en vidéo et sans public.

 

Alexandre Bezardin nous l’indique : « beaucoup d’évènements sont interdits, notamment sportifs mais aussi ceux de la Scala de Milan, les musées et même les visites des églises ».

Combien de temps cela va-t-il durer ? Les autorités lombardes ont mis en place les mesures jusque dimanche. Elles peuvent cependant être renouvelées.

Le conseiller consulaire pensent qu’elles pourront l’être en effet, en raison de l’inconnue concernant l’évolution de l’épidémie.

Le ressenti des Français d’Italie

Concernant le ressenti des Français d’Italie, un élément est à prendre en compte : ce sont les vacances scolaires et beaucoup sont rentré en France. Le Lycée Français de Milan, fermé actuellement pour cette raison, n’a pas encore donné de consignes

Cependant, et selon M. Bezardin, l’excellence du système de santé en Europe, Italie comprise, limite la panique. Il n’est pas question de rapatriements de masse. Il est optimiste, et nous aussi, sur la capacité de la troisième économie de la zone euro à faire face à cette crise qui ne sera que temporaire.

L’ambassade et les trois consulats de France en Italie par ailleurs relayent les consignes des autorités.

M. Bezardin a tenu enfin à souligner le professionnalisme des autorités italiennes, notamment au début de la crise et dans les aéroports. La France pourrait-elle mobiliser de telles forces, espérons que l’avenir ne nous en pose pas la question…

Laisser un commentaire