8 mai : Le monde se souvient

8 mai : Le monde se souvient

l y a 74 ans, l'Allemagne nazie capitulait marquant la victoire des Alliés et la fin de la Seconde Guerre mondiale. Plusieurs cérémonies de commémorations se tiennent à travers le monde en ce mercredi 8 mai. Chaque pays célébrant, à sa manière, la fin de ces cinq années de guerre.

Le 8 mai 1945, l'Allemagne nazie capitulait face aux Alliés et à l'armée rouge. Soixante-dix ans plus tard, les pays du Vieux Continent et les Etats-Unis ont commémoré la victoire sur le IIIe Reich. Alors qu'en 2014 le 70e anniversaire du débarquement en Normandie avait été célébré à grand renfort de manifestations solennelles et en présence de nombreux chefs d'Etat – dont le président russe, Vladimir Poutine –, chaque pays a opté cette année pour une tonalité plus nationale.

Le 8 mai n'est pas un jour férié en Allemagne. Pourtant, il est tout sauf ordinaire.« Le 8 mai fut un jour de libération » : par cette formule prononcée le 8 mai 1985, Richard von Weizsäcker, alors président de la République, est entré dans l'histoire de son pays, transformant une date jusque-là honteuse, celle de la capitulation, en un événement libérateur. Cette année, la République allemande a commémoré ce « jour de libération ».

Durant une heure, l'ensemble des parlementaires, exceptionnellement réunis au sein du Bundestag, ont écouté l'un des plus célèbres historiens allemands, Heinrich August Winkler, expliquer la signification de cette journée. Au premier rang se trouvaient Joachim Gauck, le président de la République, Angela Merkel, la chancelière, Andreas Vosskuhle, président de la Cour constitutionnelle de Karlsruhe et Volker Bouffier, actuel président du Bundesrat.

Les 8 et 9 mai, plus d'une quinzaine de manifestations sont prévues pour commémorer la fin de la guerre à Berlin. Si, le 8 mai, les « Antifa » ont prévu de manifester, des organisations d'extrême droite annoncent, samedi, plusieurs dizaines de milliers de manifestants « pour l'Allemagne, pour la patrie, pour la paix et le maintien de la culture allemande ».

En France, l'appel à l'esprit de la Résistance

En ce 74e anniversaire de la création du Conseil national de la Résistance, Michel Caciotti veut plus que jamais en rappeler l’esprit : « On s’est battu contre l’occupant, pour dire qu’on n’était pas d’accord, faire basculer les consciences et enfin, œuvrer à la libération. »

VE DAY

Le jour de la Victoire, ou “VE Day” dans les pays anglophones, est célébré dans toute l’Europe et dans d’autres endroits dans le monde. En France, c’est un jour de de souvenir, avec des services religieux, des cérémonies et des défilés. Les drapeaux français flottent au vent et les avions de l’armée de l’air survolent le pays. Des gerbes sont déposées devant les Monuments aux Morts des villes et des villages.

C’est un jour férié et les écoles, bureaux de poste, banques, entreprises, magasins et beaucoup de restaurants sont fermés. Dans les rues de nombreuses personnes assistent aux défilés et l’on voit partout des drapeaux bleu, blanc, rouge.

 

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire