Willy Begon, candidat sur les îles britanniques et la Scandinavie

Willy Begon, candidat sur les îles britanniques et la Scandinavie

Dans le cadre de nos entretiens pour les élections législatives du 05 et 19 juin 2022, nous rencontrons aujourd’hui Willy Begon, candidat sur les îles britanniques et la Scandinavie, soit la 3ème circonscription des Français de l’étranger.

Un expatrié à Londres depuis 2009

Naturellement, on commence ce podcast par une présentation. Ce Parisien, diplômé de Polytechnique, travaille dans la finance, il a rejoint Londres en 2009 après deux autres expériences d’expatriation dont Hong-Kong.

Fin connaisseur des problématiques, il s’engage auprès de la communauté des Français de l’étranger dès 2020 en se présentant aux élections consulaires, finalement décalées en 2021.

Reconquête : pas d’agressivité

Après avoir analysé les chiffres du RN sur sa circonscription lors de l’élection présidentielle, on l’interroge sur le rapport avec Reconquête, le parti d’Eric Zemmour, qui a réussi à capter plus de voix que Marine le Pen.

Et là pas de question de gué-guerre des droites souverainistes et nationalistes. Pour Willy Begon, Reconquête a surtout capté le vote LR qui s’est effondré.

Faciliter le retour des expatriés

Enfin, on aborde le programme du Rassemblement National. Il nous rappelle vivement que l’expatriation n’est pas tabou dans le parti de Marine Le Pen. Ce qui est important pour Willy Begon, c’est d’améliorer les conditions de retour en France, comme la suppression du délai de carence pour l’accès aux prestations sociales.
Autre thème que le Rassemblement national veut défendre, c’est la gratuiteté de l’éducation française pour les petits expatriés. Il prend pour exemple le bon de la participation demandée aux parents à Londres, en effet sur le précédent mandat l’augmentation a atteint 28%. Pour eux la solution est dans une indexation de l’enveloppe budgétaire de l’AEFE sur le nombre d’élèves inscrits dans les différents établissements.

L’Union francophone

Au niveau international, Willy Begon nous explique la volonté de créer une « Union francophone ». Avec les autres pays qui partagent notre langue, une communauté serait créée afin partager les moteurs de croissance et renforcer la présence française sur l’échiquier mondial.

Une opposition pour quoi faire ?

Enfin, on finit par un peu de politique-fiction en anticipant les résultats du mois de juin. Si Willy Begon avoue humblement que l’ambition à l’étranger reste modeste, il se satisfait de cette période démocratique qui lui permet à lui comme aux autres candidats RN d’aller au contact de nos compatriotes et ainsi de les informer que le Rassemblement National est auprès d’eux, même à l’étranger.

Ecoutez le podcast avec Willy Begon

A retrouver sur toutes les plateformes

Podcast liste

Auteur

Laisser un commentaire