Vent de panique à St Pancras pour les retours en France

Vent de panique à St Pancras pour les retours en France

Les nouvelles règles de déplacements entre la France et le Royaume-Uni ont obligé les expatriés à changer leurs plans.

Ce samedi 18 décembre de nouvelles restrictions entrent en vigueur pour les personnes vaccinées ou non. Il faudra un motif impérieux pour se rendre ou venir du Royaume-Uni. Mais ces motifs « ne permettront pas de se déplacer pour raisons touristiques ou professionnelles » pour les non-nationaux. Pour les Français ce sont les nouvelles obligations, un test PCR (extrêmement cher au Royaume-uni) pour les vaccinés auquel s’ajoute une quarantaine de 2 jours minimum pour les non-vaccinés, qui inquiètent. Les retours en France pour les fêtes de fin d’année ont été bousculés.

Un kilomètre de file d’attente

C’est pourquoi ce vendredi 17 décembre 2021, à la veille de l’entrée en vigueur des nouvelles restrictions de voyages entre le Royaume-Uni et la France, il y avait plus d’un kilomètre de queue pour prendre l’Eurostar à la gare St Pancras à Londres. La file d’attente faisait le tour de la gare. 

St Pancras le 17 décembre 2021 au soir

Un peu plus tôt dans la journée Eurostar demandait aux gens d’éviter la gare de Londres St Pancras à moins d’avoir un billet. Des milliers de personnes se dirigeant vers la France avant les nouvelles mesures de voyage qui entrent en vigueur ce samedi 18 décembre. 

Vendredi, la plupart des services ferroviaires de l’Eurostar ont été vendus, car de nombreuses personnes ont avancé leur projet de voyage pour Noël après l’annonce des nouvelles restrictions jeudi par le gouvernement français. 

Nous sommes allés à la rencontre de quelques Français qui attendaient dans le froid pendant deux heures. 

“Il faut limiter la Covid au maximum

Lisa, qui faisait la queue pour pouvoir embarquer dans un Eurostar pour Paris nous a dit qu’elle avait “anticipé les files d’attente parce que les gens avaient modifié leurs billets.” Son voyage était prévu, mais elle ajoute que les nouvelles mesures du gouvernement français “sont importantes, car il faut limiter la Covid au maximum sinon nous mettons les personnes et nos proches en danger. Je suis française et étudiante à Londres donc les mesures n’auraient pas été appliquées pour moi. J’aurais pu rentrer quoiqu’il arrive, mais je comprends le stress de certaines personnes.”

“Ces nouvelles mesures posent problème pour les Britanniques qui veulent venir en France” 

Amine, qui était aussi en train de faire la queue à l’extérieur de la gare St Pancras nous explique que :

“C’est toujours comme ça au moment des vacances scolaires. Ce n’est pas la première fois que ça se produit. En plus des restrictions qui sont apparues jeudi c’est un peu normal qu’il y ait tout ce monde-là. Je suis français donc je savais que je pouvais rentrer, mais c’est un tout petit peu problématique pour les Britanniques et je ne sais pas combien de temps je vais rester ici avant d’embarquer. Il faut juste être patients.” 

Amine, Français de Londres

Des expatriés mais aussi des touristes

À l’extérieur de la gare, nous avons rencontré Laurène. Cette Lilloise est venue à Londres rejoindre son copain qui est anglais.

“On m’a dit qu’il y avait énormément de Français qui voulaient rentrer aujourd’hui. C’est vrai c’est assez impressionnant. Je n’ai jamais vu ça. Mon conjoint est britannique donc j’ai avancé mon train juste avant que ça change.” Laurène se dit “assez déçue” sur les nouvelles mesures gouvernementales. “Je pensais que les voyages France-Royaume-Uni seraient plus fluides, mais je m’attendais un tout petit peu aussi. On verra.”

Laurène, touriste lilloise à Londres

“Si vous êtes riche, vous pouvez voyager”

Frédéric revenait aussi de Paris. Ce Londonien explique qu’il n’y a pas eu de longues files d’attente de son côté.

“J’ai eu de la chance, mais il faut s’organiser. Ce n’est pas idéal. Je n’ai pas eu de restrictions de voyage, mais ce qui est gênant c’est de se faire tester avant, ça prend les gens en otage vis-à-vis du fait que si vous êtes riche vous pouvez voyager, parce qu’il faut se faire tester avant et après et les tests en Angleterre ça coûte cher, alors qu’on France ils sont moins chers. Ça empêche ceux qui n’ont pas assez d’argent de voyager.” 

Frédéric, expatrié de longue date à Londres

L’objectif de ce « contrôle encore plus rigide que celui qui existe aujourd’hui » pour les voyageurs en provenance du Royaume-Uni est de « stopper au maximum l’arrivée de cas d’Omicron sur notre sol, le temps qu’on vaccine avec des doses de rappel », a expliqué le porte-parole du gouvernement…. A suivre.

Auteur

  • Alexander Seale est franco-britannique. Né et habitant au Royaume-Uni, il est correspondant pour lesfrancais.press, LCI (France) et LN24 (Belgique) à Londres.

Laisser un commentaire