Vaccins Covid-19 : Qui va vacciner les expatriés ?

Vaccins Covid-19 : Qui va vacciner les expatriés ?

Royaume-uni, USA, Belgique, Russie, Chine, France, tous les pays du monde annoncent leurs calendriers pour leur campagne d'injection des vaccins Covid-19.

Le Royaume-Uni est le premier pays au monde à autoriser le vaccin contre le Covid-19 de l'allemand BioNTech et du géant américain Pfizer, qui sera disponible dans le pays dès "la semaine prochaine", a annoncé le gouvernement britannique mercredi 2 décembre 2020.

Quid des expatriés ? Il faut distinguer deux types de Français de l'étranger. Ceux qui résident légalement dans un pays ou les autres (et cela concerne beaucoup plus de nos compatriotes qu'on l'imagine)

Les résidents légaux dans un pays seront vaccinés par les autorités locales

Les Français qui se sont installés légalement et de manière pérenne sont des résidents assimilés aux nationaux du pays d'accueil. C'est à dire que vous disposez, si vous êtes dans cette situation, des mêmes devoirs mais aussi droits que les personnes disposant de la citoyenneté du pays.

Concrètement, vous allez devoir suivre la réglementation et les dispositions prises par votre pays de résidence. Si l'Etat concerné décrète l'obligation de vaccination, vous devrez vous y plier. Si au contraire l'Etat local n'organise aucune campagne, vous devrez si vous le désirez entreprendre des démarches privées pour accéder au vaccin (et uniquement celui ou ceux qui auront été autorisés par les autorités sanitaires locales).

Si vous êtes résident légal, la situation est assez simple. Il vous faudra suivre les recommandations locales et les dispositions mises en place. Pour être éligible, vérifiez bien que vous disposez toujours du droit de séjour, que vous avez renouvelé les documents si nécessaires, que vous êtes à jour de vos cotisation sociales (ou de vos mensualités d'assurances dans le cadre d'un système géré par le secteur privé) et en règle avec les impôts. Et on le sait, ce n'est pas toujours le cas.

Les expatriés non déclarés

Aux USA, dans les pays du Maghreb, mais aussi au sein de l'Union européenne, nos compatriotes ne sont pas forcément en règle.
Que ce soit par difficulté d'obtenir un visa long séjour (USA), la peur de perdre son assurance santé (les retraités au Maghreb) ou tout simplement que la déclaration ne soit pas réellement obligatoire comme dans l'espace Shengen, les situations complexes ne manquent pas.

Si vous êtes dans ce cas, la vaccination va être plus compliquée. Pourquoi ? Car vous n'êtes pas connu par les services sanitaires locales, ils ne peuvent donc prévoir de vous vacciner. Aussi, vous ne disposez pas de droits sociaux. Enfin, les vaccins étant limités, au moins au cours du premier semestre 2021, la priorité sera donné aux nationaux et aux résidents légaux, vous aurez donc du mal à vous en procurer.

Que faire ? Le plus évident, c'est de se mettre en règle avec le pays où vous habitez. Pour ceux qui résident au sein de l'Union européenne, l'opération sera rapide et simple. Pour les autres, c'est au cas par cas.

A ce jour, les services de presse de Matignon (résidence du Premier Ministre français) indiquent qu'aucune campagne ne sera réalisé dans les postes consulaires ou via les associations sociales reconnues par le Quai d'Orsay. Si aucune solution n'est possible sur place, il reste le retour en France.

En France, la sécu pour tous et immédiatement

Jusqu'au premier avril 2021, tout citoyen français sans activité professionnelle, a le droit à la Sécurité sociale de base sans aucune condition. Alors qu'en temps normal, il faut 3 mois de présence en France sans activité pour obtenir les droits sociaux au titre de la solidarité nationale. C'est donc désormais dès votre arrivée que vous retrouverez la couverture sociale française.

Concrètement, vous pourrez donc accéder à la campagne de vaccination française dès votre retour. Il faudra bien sur suivre le calendrier mis en place par le gouvernement et qui comportera des phases avec des publics prioritaires.

Mais pour cela, il faut arriver à revenir en France

Les compagnies aériennes et la vaccination

La compagnie aérienne australienne Qantas l'a annoncé le 23 novembre sur la chaîne Channel Nine : seuls les passagers vaccinés pourront voyager à bord des vols internationaux, comme le rapporte BFMTV. "Pour les voyageurs internationaux arrivant en Australie et pour les gens qui quittent le pays, nous pensons que c'est une nécessité", a estimé Alan Joyce, son directeur général. 

Si certaines compagnies pourraient suivre Qantas, d'autres ont déjà annoncé leur opposition. Le Financial Times révèle qu'EasyJet n'imposera pas la vaccination sur ses vols, tout comme Japan Airlines. 

"Je doute que cela soit applicable au court-courrier" a de son côté évalué le directeur général de la compagnie low coast Ryanair, Michael O'Leary, auprès de Reuters, relaie Le Figaro.

Contactée par Le Figaro, Air France a précisé qu'il n'est "pas possible de déterminer les conditions précises qui encadreront le transport des clients une fois le vaccin disponible".

Pour l'instant, aucune décision collective a été prise par les compagnies aériennes, cependant il ne faut pas douter qu'elles feront le nécéssaire pour ne plus connaître le trou d'air qu'elles traversent en ce moment.

Dans tous les cas, informez vous, prévoyez, anticipez.. La non-vaccination peut être un vrai problème à court terme pour rester dans le pays d'expatriation ou pour voyager.

Laisser un commentaire

1 Comment

Laisser un commentaire