Une nouvelle Maison des étudiants de la Francophonie à Paris

Une nouvelle Maison des étudiants de la Francophonie à Paris

Il n’y a pas que des nouveaux Lycées français à l’étranger. En France aussi, ça bouge ! Ce 30 novembre a été inaugurée la Maison des étudiants de la Francophonie au sein de la Cité internationale universitaire de Paris (CIUP).

Dans son discours du 20 mars 2018 à l’Institut de France, le président de la République Emmanuel Macron avait dévoilé sa stratégie internationale pour la langue française et le plurilinguisme et annoncé, parmi les mesures phares, la création d’une Maison des étudiants de la francophonie. C’est chose faite trois ans plus tard dans le cadre de « Cité 2025 » le projet de développement de la CIUP.

Un site pensé pour la coopération

Le bâtiment a été conçu par Baumschlager Eberle Architekten, et construit par Demathieu Bard Immobilier avec pour idée maîtresse de « réaliser une résidence d’architecture clairement identifiable, dont la silhouette s’élève en proue à l’extrémité sud-ouest du campus ».

Son objet est de permettre de renforcer la coopération universitaire et scientifique avec les pays francophones. Elle est ainsi composée de 300 studios conventionnés dont 150 sont mis à disposition de l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF).

Ouverte à tous les primo-arrivants

Pour être hébergé pendant les études, l’étudiant doit correspondre à des critères précis :

Si le/la candidat(e )est étudiant(e), il/elle doit :

  • être inscrit(e) en master ou en doctorat au sein d’un établissement d’enseignement supérieur de la région Ile-de-France, membre de l’AUF
  • être primo-arrivant sur le territoire français (même avec la nationalité française, mais n’ayant jamais séjourné en France)
  • être diplômé(e) d’un établissement universitaire membre de l’AUF

2- Si le/la candidat(e) est enseignant(e) universitaire / chercheur(e), il/elle doit être en mobilité post-doctorale d’un établissement d’enseignement supérieur membre de l’AUF vers un établissement de la région Ile-de-France, également membre de l’AUF.

Chambre disponible à la Maison des étudiants de la Francophonie

A noter que dans son plan spécial Liban, l’AUF a renforcé l’accès à la Maison des étudiants de la Francophonie à Paris, avec la mise en place d’un quota exceptionnel de chambres ouvert aux étudiants libanais, à hauteur de 30 % de la capacité totale

Auteur

  • Paul Herikso est franco-norvégien né à Paris d'une maman française et d'un papa norvégien. Après des études de tourisme, il retrouva sa famille paternelle en Norvège où il participa au développement des croisières. Il est aussi correspondant pour lesfrancais.press

Laisser un commentaire