Un Palestinien arrêté pour l’assassinat d’une franco-israélienne

Un Palestinien arrêté pour l’assassinat d’une franco-israélienne

Esther Horgan, une franco-israélienne de 52 ans avait été retrouvée morte dans la forêt de Reihan, près de l’endroit où elle habitait.

Esther Horgan

Mère de six enfants, elle habitait dans la colonie de Tal Menashe, et était sortie faire un jogging. Son corps avait été retrouvé dans la nuit du dimanche 20 au lundi 21 décembre 2020.

Tuée à coup de pierres

Elle avait vraisemblablement été tuée par des coups de pierre à la tête. Esther Horgen, née Brigitte Atlan, était originaire de Fontenay-aux-Roses. Elle s’était installée en Israël il y a une trentaine d’années. Elle était conseillère conjugale et s’était impliquée fortement dans la vie de la communauté de Tal Manashe. 

Un suspect a été arrêté, moins de 48 heures après le drame. Il était interrogé par le Shin Bet, l’agence de sécurité israélienne, qui essaie de savoir s’il a bénéficié de complicités.

Absence de réactions des autorités françaises

Il s’agit d’un Palestinien de 40 ans de la région de Djenine. D’autres personnes sont interrogées. « La France condamne avec la plus grande fermeté le meurtre d’une ressortissante française en Cisjordanie », a indiqué le ministère des Affaires étrangères « Nous présentons nos sincères condoléances à sa famille et à ses proches. Toute la lumière doit être faite sur ce crime odieux, dont les auteurs devront être traduits en justice » poursuit le ministère.

Meyer Habib
Meyer Habib

Le député Meyer Habib avait adressé son soutien à la famille et dénoncé le silence des medias et des autorités en France concernant cet assassinat, regrettant que ni Jean Yves Le Drian ni Emmanuel Macron n’avaient réagi à cet assassinat, contrairement au Premier ministre israélien. 

Laisser un commentaire