Un Français de l'étranger a gagné le Dakar Classic

Un Français de l'étranger a gagné le Dakar Classic

Près de 30 véhicules se sont engagés pour la première édition du Dakar Classic. Cette course de régularité des autos et camions des années 80 et 90 regroupent les passionnés de véhicules historiques du monde entier.

Avec ce nouveau rallye, la mythique course permet à ces nostalgiques de rejoindre l’aventure. Ainsi les fans des années 80 et 90 verront par exemple de nouvelles images d’un spectaculaire Buggy Sunhill ou des Range Rover V8 « pur jus » sillonner le désert d’Arabie Saoudite.

Une équipe de reconnaissances dédiée au Dakar Classic, emmenée par le spécialiste des véhicules historiques Yves Loubet et l’ancien copilote des années 80 Alain Lopes, a tracé un parcours de 12 étapes en parallèle de celui du Dakar, avec 200 à 300 kilomètres à parcourir par jour. Compte tenu de la puissance et des caractéristiques techniques des véhicules, les difficultés sont adaptées afin d’éviter les casses et la surchauffe. Sans exclure toutefois des passages sablonneux qui ont donné du fil à retordre aux deux roues motrices les moins aguerries.

Un parcours sans faute

Marc Douton et Émilien Étienne ont remporté la septième et dernière étape du parcours. Ils confortent ainsi leur avance en tête de cette première édition classic, toujours devant l’équipage espagnol Donatiu Puig et l’autre buggy Sunhill de Frederic et Julie Verdaguer qui ferment le podium. Ils remportent ainsi l’ensemble de cette première édition.

Marc Douton et Émilien Étienne lors de la dernière épreuve

Marc Douton, un expatrié de Mumbai (Bombay)

Employé de Dassault Aviation, Marc Douton est en charge du support de la flotte des avions Falcons en Inde et dans les pays limitrophes. En plus de sa passion pour les sports mécaniques, il fût président du comité de gestion du Lycée français de Mumbai. Il montra déjà un gout pour les challenges en gérant avec talent le lancement du déménagement de l’établissement qui s’étala sur plusieurs années pour se terminer en 2020.

Lycée français de Mumbai

Et cette énergie, il la puise dans sa passion pour l’automobile. Il y a déjà plusieurs décennies qu’il arpente l’univers des rallyes. Il s’essaya à quelques manches du championnat de France, le Touquet, le Listel. Il participa aussi au célèbre raid de l’amitié au Maroc, déjà un avant-gout des dunes saoudiennes.

Maintenant l’équipe de Marc Douton, menée depuis le garage Nantes Prestige Auto en France, savoure sa victoire. Mais la question qu’on se pose tous : « Alors prêt pour l’édition 2021-2022 ? « .

Laisser un commentaire