Bug sur le paiement des retraites?

Bug sur le paiement des retraites?

Les retraités français sont de grands voyageurs. En effet, au cours des dernières décennies, ils se sont installés dans 180 pays dans le monde. Portugal, Italie, Espagne, Thaïlande, Bali, Grèce, Brésil… mais aussi Algérie, Maroc, Tunisie ou Sénégal. Les destinations favorites de l’exil du troisième âge sont variées.

La mutualisation des données

Le système de retraite français permet de percevoir sa retraite où qu’on soit dans le monde. Pour cela, rien de plus simple, il suffit de communiquer un certificat de vie à sa caisse via InfoRetraites. En tout cas, c’est la théorie.

Cependant depuis l’aboutissement de la mutualisation enclenchée sous le quinquennat de François Hollande les bugs se multiplient. il a cependant permis de mettre fin à l’envoi multiple de certificats à chaque caisse de retraite, tout au long de l’année

Déjà en septembre, le logiciel de paiement avait fait défaut, provoquant le paiement en retard de plus de 3000 retraites en Thaïlande, au Brésil, en Croatie et en Australie.

La transmission des certificats de vie en cause

Après une interruption, pour cause de Covid, les caisses de retraite ont relancé les appels à Certificat de vie depuis le 1 décembre 2020.

Jusqu’à présent, il y avait deux modes d’envoi possibles par voie postale et en digitale. Ces deux options sont indispensables, les connexions et les équipements nécessaires ne sont pas toujours disponibles dans certains pays. L’acheminement postal était privilégié par nombre de nos compatriotes peu à l’aise avec la dématérialisation.

Cecilia Gondard
Cecilia Gondard

Et le site info-retraite.fr, qui doit centraliser les démarches, leur communique même une adresse comme le rappelle Cecilia Gondard dans une question posée à l’Assemblée des Français de l’Etranger ce 19 janvier 2021. La présidente de la Commission fiscalité a été interpellée par certains de ses administrés en Belgique qui n’ont pas reçu leurs pensions.

L’élu socialiste s’interroge sur les moyens mis à disposition du GIP Union retraite qui est désormais en charge du traitement des envois postaux. En effet, les Caisses de retraites, contactées (Carsat et Arrco), signalent qu’elles n’ont pas reçu les preuves de vie (les fameux certificat). Sans cette pièce indispensable, elles sont tenues de suspendre le versement à l’allocataire concerné.

Quelles solutions ?

Pour certains, c’est la démonstration que le coût induit par les certificats de vie “papier” est trop important pour permettre une gestion fluide des données. Ils invitent donc à passer au 100% digital. Mais alors quid des personnes non équipées ou non formée ?

Il semble que la seule solution raisonnable est de palier au retard en informant les caisses de celui-ci afin qu’elles ne suspendent pas les versements aux allocataires dans l’attente que leur document soit transmis.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire