UE : 13 pays sur 28 en plein emploi

UE : 13 pays sur 28 en plein emploi

juin 12, 2019 0 Par Philippe Crevel

Dans la zone euro, le taux de chômage corrigé des variations saisonnières s’est établi à 7,6% en avril 2019, en baisse par rapport au taux de 7,7% de mars 2019 et au taux de 8,4% d’avril 2018.

Le taux le plus bas depuis août 2008

C’est le taux le plus bas enregistré dans la zone euro depuis août 2008. Dans l’ensemble de l’Union, le taux de chômage s’est établi à 6,4% en avril 2019, inchangé par rapport au taux de mars 2019 et en baisse par rapport au taux de 7,0% d’avril 2018. Il s’agit du plus faible taux enregistré dans l’Union depuis le début de la série mensuelle sur le chômage en janvier 2000.

Parmi les États membres, les taux de chômage les plus faibles au mois d’avril ont été enregistrés en République Tchèque (2,1%), en Allemagne (3,2%) et aux Pays-Bas (3,3%).

13 pays sur 28 ont un taux de chômage inférieur à 5%. Les taux de chômage les plus hauts ont quant à eux été relevés en Grèce (18,5% en février 2019), en Espagne (13,8%) et en Italie (10,2%). La France, avec un taux de chômage de 8,7%, se situe toujours au-dessus de la moyenne de la zone euro.

Notre pays figure au quatrième rang des pays à plus fort taux de chômage. Sur un an, le taux de chômage a baissé dans tous les États membres, à l’exception du Luxembourg et de la Pologne où il est resté stable, tandis qu’une augmentation a été enregistrée au Danemark (de 5,2 à 5,3%). Les baisses les plus marquées ont été observées en Grèce (de 20,6 à 18,5% entre février 2018 et février 2019), en Estonie (de 6,0 à 4,1% entre mars 2018 et mars 2019) et en Espagne (de 15,6 à 13,8%).

À titre de comparaison, le taux de chômage aux États-Unis s’est établi à 3,6%, en baisse par rapport au taux de 3,8% de mars 2019 et au taux de 3,9% d’avril 2018.

Croissance : la France en-dessous de la moyenne

Au cours du premier trimestre 2019, le PIB corrigé des variations saisonnières a progressé de 0,4% dans la zone euro et de 0,5% dans l’Union Européenne par rapport au trimestre précédent, selon Eurostat. DE 0.2% seulement pour la France. Au cours du quatrième trimestre 2018, le PIB avait augmenté de 0,2% dans la zone euro et de 0,3% dans l’Union. Au cours du premier trimestre 2019, le PIB des États-Unis a progressé de 0,8% par rapport au trimestre précédent (après +0,5% au quatrième trimestre 2018). Par rapport au même trimestre de l’année précédente, le PIB a progressé de 3,2% (après +3,0% au quatrième trimestre 2018)

Sur le premier trimestre 2019, le nombre de personnes ayant un emploi a augmenté de 0,3% tant dans la zone euro que dans l’Union. Sur un an, la hausse est de 1,3% dans la zone euro et de 1,2% dans l’Union.

Publicités