Soldats français sur la planète

Soldats français sur la planète

Emmanuel Macron annoncé un virage dans la présence militaire française en Afrique, et notamment la fin de l’opération Barkhane, à terme. Pour l’instant, les missions continuent, notamment dans la zone des « trois frontières », et la coopération avec l’armée malienne, interrompue, a repris. 

Au Tchad, Barkhane et les forces armées tchadiennes, avec 200 militaires français et trois mirages 2000 ont mené des exercices aéroterrestres et des missions de reconnaissance.

Barkhane agit encore

Le 22 juin 2021, la Force Barkhane a neutralisé un Groupe armé terroriste (GAT) à 15 kilomètres à l’Est de Gossi. Une opération combinant une manœuvre terrestre et aérienne a été déclenchée. Appuyés par un drone et par des hélicoptères, les militaires français ont rejoint la position ennemie, neutralisé le groupe armée qui s’apprêtait à poser des mines, et  récupérer de l’armement, des munitions et des documents.  

Dans le golfe de Guinée, le patrouilleur Commandant Bouan a appareillé de Lagos et mené un exercice commun de lutte anti-piraterie aux côtés de quatre patrouilleurs et d’un hélicoptère des forces nigérianes. La présence de la Marine nationale permet de dissuader les actes de piraterie.  

Le patrouilleur a ensuite mis le cap vers le Bénin et mené une mission de surveillance des pêches et de lutte contre les pollutions avec la marine béninoise.

Chammal contre Daesch

Au Proche et au Moyen-Orient, l’opération Chammal se poursuit contre Daech. L’organisation terroriste est entrée dans un combat clandestin mais existe toujours.

Dans le détroit d’Ormuz la frégate  Languedoc a appareillé de la base navale française aux Émirats arabes unis le 27 juin, ayant achevé sa période de maintenance. Le Languedoc a repris ses patrouilles dans le Golfe arabo-persique et le détroit d’Ormuz.  

Dans le Pacifique, En Polynésie française, après une projection de puissance à plus de 17 000 km, les avions de chasse ont réalisé leurs premières missions d’entraînements au-dessus de Tahiti. Après un vol de reconnaissance au dessus de l’archipel, ils ont conduit des exercices de protection de l’espace aérien polynésien, d’attaque au sol, d’accompagnement d’hélicoptères et d’escorte d’avion de transport avec l’A400M. 

En cinq jours, une quarantaine de missions ont été réalisées en près de 250 heures de vol. Le détachement s’est envolé pour Hawaii, où les entraînements de haute intensité vont se poursuivre avec l’US Air Force.

Exercices européens

En Europe, depuis trois mois, des exercices conjoints se poursuivent en Estonie avec les soldats estoniens et britanniques. 200 soldats ont été relevés. 

En Guyane, une opération de lutte contre la pêche illégale dans la Zone économique exclusive française a mobilisé, entre autres, le patrouilleur Antilles-Guyane (PAG) La Résolue et un Falcon 50 Marine. Un bateau de pêche brésilien, a été saisi. Appréhendé pour faire l’objet d’un contrôle. Les marins ont été remis aux autorités judiciaires, trois ont été condamnés à 12 mois de prison ferme et 10 ans d’interdiction du territoire. En outre, le bateau a été saisi et sera détruit.

15,9 tonnes de poisson, 86 kg de vessies natatoires et 6 km de filet ont été saisis.

(Source : Ministère des Armées)

Laisser un commentaire