Revue cinéma: The Gentlemen

Revue cinéma: The Gentlemen

Un article écrit par notre partenaire

Guy Ritchie retourne à ses premiers amours après quelques blockbusters à Hollywood. Le voila à nouveau plongé  dans le monde des malfrats à Londres, dialogues savoureux en prime.

Mickey (Matthew McConaughey), un Américain expatrié, a construit à Londres un empire du cannabis particulièrement rentable. Un empire qui, selon les rumeurs, serait à vendre, mais pas à n’importe qui. Les candidats sont nombreux, tous plus véreux les uns que les autres… Le monde souterrain de Londres se déploie dans un enchevêtrement de chantage, doubles jeux, complots et conflits sanglants.

Guy Ritchie (« Snatch », « Sherlock Holmes », “Aladdin”) un est un réalisateur qui a la main pour une mise en scène rythmée, des dialogues sanglants et des retournement de situation impressionnants. Cela donne un cocktail parfait pour livrer un film très divertissant, du « cinoche » à l’ancienne. Ritchie s’est particulièrement amusé avec les dialogues dans ce film et il est particulièrement agréable d'aller le voir dans la langue de Shakespeare pour en profiter pleinement.

Que dire du casting ? Matthew McConaughey comme gangster chic est une réussite complète, Charlie Hunman comme consigliere de l’empire de ce dernier est un gentleman dans sa manière de brutaliser les gens, Michelle Dockery est charmante, impressionnante et dure,  Colin Farrell a les meilleurs dialogues dans le film mais le plus impressionnant est Hugh Grant qui est joue à contre-emploi de ses rôles de charmeur.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire