Retrait de la candidature de M’jid El Guerrab sur la IXème circonscription

Retrait de la candidature de M’jid El Guerrab sur la IXème circonscription

Le feuilleton des candidatures sur la circonscription d’Afrique du Nord et de l’Ouest se termine peut-être enfin !! Le député sortant M’jid El Guerrab a annoncé ce samedi 14 mai le retrait de sa candidature et appelle à voter pour Elisabeth Moreno, la ministre-candidate investie par Renaissance (ex LREM).

Le choix du président Macron

Le député sortant, M’jid El Guerrab, élu sous l’étiquette En Marche en 2017 a eu des heures difficiles depuis le prononcé de sa condamnation. Coups de téléphone, sms, se sont enchainés pendant 48h.

Le député sortant, M’jid El Guerrab, élu sous l’étiquette « En Marche » en 2017 a eu des heures difficiles depuis le prononcé de sa condamnation. Coups de téléphone, sms, se sont enchainés pendant 48h. La pression est venue de tout en haut. L’ancien militant était devenu député par la volonté d’Emmanuel Macron en 2017. Son choix pour 2022, c’est Elizabeth Moreno. Le message a finalement était reçu ce samedi 14 mai.

« En se retirant de la campagne électorale qui a déjà commencé, M’jid El Guerrab appelle tous ses concitoyens, qui ont la France au coeur, à voter massivement pour la candidate officielle de la majorité, Madame Elisabeth Moreno », ministre déléguée à l’Egalité femmes-hommes, peut-on lire dans son communiqué.« 

Communiqué de presse du 14 mai de M’jid El Guerrab

Une conférence de presse qui clôt une carrière

C’est donc depuis Casablanca au Marco que M’jid El Guerrab a fait son annonce devant des journalistes issus principalement du Maroc. Mais les difficultés ne sont pas pour autant éloignées pour la majorité politique sur la très convoitée 9e circonscription des Français de l’étranger. Un entrepreneur réputé proche du couple Macron, Ahmed Eddarraz, a annoncé, lui, maintenir sa candidature malgré l’investiture de la ministre Elisabeth Moreno, qu’il ne juge « pas prête ».

A rappeler que la 9ème circonscription est l’une des onze circonscriptions législatives des Français établis hors de France et regroupe les Français établis en Algérie, au Burkina Faso, au Cap-Vert, en Côte d’Ivoire, en Gambie, en Guinée, en Guinée-Bissau, au Liberia, en Libye, au Mali, au Maroc, en Mauritanie, au Niger, au Sénégal, au Sierra Leone et en Tunisie.

Auteur

  • Samir Kahred

    Samir Kahred a suivi ses parents dont le père était ingénieur dans une succursale du groupe Bouygues. Après une scolarité au Lycée français et des études au Caire, il devient journaliste pour des médias locaux et correspond pour lesfrancais.press

Laisser un commentaire