M'jid El Guerrab condamné pour violences volontaires sur un responsable politique

M'jid El Guerrab condamné pour violences volontaires sur un responsable politique

La IXème circonscription des Français de l’étranger, soit le Maghreb et l’Afrique de l’Ouest, n’a toujours pas de candidat investi par Renaissance (ex LREM). Pourquoi ? Car le député sortant, M’jid El Guerrab était en attente du résultat du procès qui l’oppose à Boris Faure. En effet, suite à l’agression sur ce dernier ayant entrainé un séjour prolongé à l’hôpital avec une phase de coma, le parquet avait demandé et obtenu la levée de son immunité parlementaire.

Boris Faure ©BFMTV

Une condamnation exemplaire

Ce jeudi 12 mai, la cour de Paris vient de condamner le député à 3 ans de prison dont 2 avec sursis et 2 ans d’inéligibilité pour son agression contre l’ancien président de la fédération des Français de l’étranger du Parti socialiste, Boris Faure.

Les avocats de M. El Guerrab ont immédiatement annoncé que leur client fera appel de la condamnation. Logique, l’appel permettra à l’actuel député de se représenter à la recherche d’une nouvelle immunité parlementaire qu’il faudra ou pas lever pour le prochain procès. Dans le cas contraire, la prochaine audience sera reportée à la fin de ses fonctions, en 2027.

Zineb El Rhazoui investie ?

Une des premières conséquences de la décision de justice, c’est la probable investiture de Zineb El Rhazoui par Ensemble (Renaissance et ses alliés) dans les prochaines heures ou jours. Impossible pour le parti présidentiel de renouveler sa confiance à un homme condamné pour violence dans le cadre de ses fonctions politiques, mais que fera Agir, le parti frère qui a récupéré M’jid El Guerrab en 2018 lors de son éviction du parti suite à l’agression ?

Car le député sortant va se représenter, sera-t-il donc sans étiquette ou arrivera-t-il à se reconnecter à la majorité présidentielle d’une façon ou d’une autre ? Dans ce cas, ils seront 3 à se revendiquer d’Emmanuel Macron : la candidate officielle, le dissident Ahmed Eddarraz, et donc le député sortant M’jid El Guerrab. Une opportunité pour l’ancien consul de France à Beyrouth, Karim Ben Cheikh, qui se présente pour Génération.S et donc pour la Nouvelle union populaire écologiste et socialiste (NUPES) dans la circonscription.

Auteur

  • Américain par accident (sa mère accoucha de façon prématurée lors d'un voyage professionnel), Eric Victorien décida d'aller rejoindre ce pays qu'il ne connaissait pas à sa majorité. Il participa même à des émissions de télé-réalité. Aujourd'hui, il anime un programme radio à Los Angeles et est correspondant du site Lesfrancais.press.

Laisser un commentaire