Retour sur le grand direct de la Présidentielle 

Retour sur le grand direct de la Présidentielle 

Le dimanche 10 avril, la radio StereoChic et la rédaction Lesfrancais.press ont animé en direct le premier tour de l’élection présidentielle. Pour l’occasion, les invités se sont relayés afin de réagir aux résultats nationaux mais surtout des Français de l’étranger. Retour sur cette soirée riche. Mais tout d’abord les résultats dans les bureaux de vote des expatriés dans le monde.

Les voix obtenus par les candidats chez les Français de l’étranger

Liste des candidatsVoix% Inscrits% Exprimés
M. Emmanuel MACRON224 95715,6745,09
M. Jean-Luc MÉLENCHON109 3947,6221,92
M. Éric ZEMMOUR43 2523,018,67
M. Yannick JADOT40 7742,848,17
Mme Marine LE PEN26 3801,845,29
Mme Valérie PÉCRESSE20 9561,464,20
Mme Anne HIDALGO12 4890,872,50
M. Nicolas DUPONT-AIGNAN7 0740,491,42
M. Jean LASSALLE5 9640,421,20
M. Fabien ROUSSEL3 2660,230,65
M. Philippe POUTOU3 1450,220,63
Mme Nathalie ARTHAUD1 3000,090,26

La réaction aux résultats 

Depuis le Royaume du Bahreïn, Miami, Hong-Kong ou encore Bruxelles, les correspondants de Lesfrancais.press ont commenté les résultats de leur région au fur et à mesure qu’ils étaient révélés. De ce premier tour de la présidentielle 2022, nous pouvons retenir deux grandes tendances. Le président sortant est arrivé grand favori avec 45,09% des voix et Jean-Luc Mélenchon s’en sort à la deuxième place (contrairement au niveau national) avec 21,92% des suffrages. A l’instar des résultats nationaux, la troisième place arrive loin derrière et, fait surprenant, c’est Eric Zemmour qui la conquiert. Effectivement, le polémiste a su rassembler 8,67% des électeurs. Un chiffre qui reste tout de même très éloigné des 20% convoités pendant la campagne. 

Pour Arnaud Lacheret, directeur de la French Arabian School, Eric Zemmour a supplanté Marine Le Pen de deux places chez les Français de l’étranger car il représente une France bourgeoise aux revenus élevés qui est installée à l’étranger. Or la nationaliste elle, s’est davantage tournée vers les questions sociales telles que le pouvoir d’achat durant sa campagne. 

Bureau de vote dans le Lycée français de Londres – dimanche 10 avril

Nous vous proposons d’écouter les réactions des intervenants à la suite des premiers résultats dimanche.

Réaction à Londres avec Alexander Seal, correspondant pour Lesfrancais.press

Réaction au Bahreïn avec Arnaud Lacheret, directeur de la French arabian school

Réaction à Miami avec Laure Pallez, élue consulaire

Retrouvez l’ensemble des interventions sur le podcast complet de l’émission « Le grand direct » sur StereoChic.

A l’annonce des résultats, toutes les familles politiques – excepté le parti Reconquête ! d’Eric Zemmour – ont appelé à voter en faveur d’Emmanuel Macron au second tour. Si pour certains ils l’ont dit de manière claire et précise, tels qu’Anne Hidalgo ou Jean-Luc Mélenchon, d’autres l’ont clairement sous-entendu. En tout cas, Jean-Luc Mélenchon a martelé à plusieurs reprises qu’”il ne faut pas donner une seule voix à Marine Le Pen”, incitant ainsi à aller voter pour le président sortant. 

Un premier tour synonyme d’abstention

26,31% des Français ont boudé les urnes ce week-end sur le territoire français. Un chiffre en hausse par rapport à 2017, mais tout de même éloigné du très gros score d’abstention chez les Français de l’étranger. Effectivement, d’après les données du ministère de l’Intérieur, 64,88% des expatriés ne sont pas allés voter. Une donnée qui peut s’expliquer par plusieurs facteurs. D’un côté, il est toujours difficile pour les électeurs des très grandes circonscriptions, comme au Brésil, de se rendre aux bureaux de vote, souvent éloignés de plusieurs heures de route de chez eux. De plus, des bugs sur les convocations des Français en Europe ont été déplorés, créant ainsi des perturbations pour aller voter. En effet, ils ont été nombreux à constater avoir deux adresses différentes de bureau de vote sur leur convocation papier et électronique. D’autres problèmes ont participé à ce chiffre très décevant.

Source : ministère de l’Intérieur

La stratégie du Rassemblement National 

Alors que les premières tendances étaient en train de se dessiner clairement, Denis Franceskin, délégué national pour l’ensemble de la Fédération des Français de l’étranger du Rassemblement national, est intervenu sur nos ondes. 

Denis Franceskin

Heureux des chiffres qui étaient en train de porter sa candidate aux portes du second tour, il a étayé les raisons qui ont joué en sa faveur. D’après lui, Marine Le Pen “a fait une très bonne campagne” et a été portée par une dynamique favorable.

A l’évocation du report des voix, il ne cache pas sa volonté de voir les partisans d’Eric Zemmour rejoindre les rangs de sa représentante. Si pour lui, il existe une différence entre les deux clans politiques, il faut aujourd’hui se concentrer sur “ce qui nous unit et non sur ce qui nous sépare”. Durant les deux prochaines semaines, les membres du RN vont donc aller chercher cette population qui a placé Eric Zemmour à la troisième position chez les Français de l’étranger. 

Ecoutez un extrait de l’échange avec Denis Franceskin, délégué national pour les FDE

Le score de Marine le Pen

L’abstention

La stratégie de La République en Marche 

Samantha Cazebonne, sénatrice des Français de l’étranger, a été la dernière invitée de ce grand direct électoral. Après avoir attendu que le président-candidat fasse son discours, elle nous a rejoints pour nous présenter les objectifs du mouvement. 

A ses yeux, Emmanuel Macron veut rassembler les Français. Durant les quinze jours qui nous séparent du second tour de l’élection présidentielle, elle et ses collègues LREM vont tout faire pour mettre en place ce rassemblement. Si pour l’instant, la stratégie n’est pas encore opérationnelle, Samantha Cazebonne assure qu’ils se rendront auprès des électeurs.

Samantha Cazebonne

Cependant, nous pouvons noter une difficulté à laquelle le groupe va faire face au sein de la communauté des Français de l’étranger : alors que le président a raflé une majorité des voix, il reste peu de place pour le report de voix. Nous pouvons donc nous demander où vont-ils pouvoir aller chercher les électeurs pour faire barrage à Marine Le Pen. Effectivement, si Jean-Luc Mélenchon est l’autre gagnant à l’étranger et qu’il a appelé à ne pas se tourner vers la nationaliste au second tour, beaucoup de ses électeurs pourraient ne pas suivre cette consigne.

Ecoutez les extraits de l’échange avec Samantha Cazebonne, sénatrice des Français de l’étranger

Le score d’Emmanuel Macron

L’abstention et les erreurs d’organisation

Résultats des candidats chez les Français hors de France

Source : ministère de l’Intérieur

Le replay complet de la soirée électorale de StereoChic et du site Lesfrancais.press

Auteur

Laisser un commentaire