Retour en France : frontières fermées avec 16 pays

Retour en France : frontières fermées avec 16 pays

La frontière française est donc fermée avec 16 pays, sauf en cas d’exemption, c’est-à-dire s’il s’agit de passagers français ou de voyageurs étrangers mais ayant une résidence stable sur le sol français.

Les tests de dépistage au Covid-19 vont être généralisés dans les aéroports français pour les voyageurs arrivant de 16 pays où le virus circule fortement, parmi lesquels les États-Unis, le Brésil, l’Algérie, l’Inde ou encore Israël.

Le Premier ministre Jean Castex a annoncé, ce vendredi, la généralisation des tests de dépistage pour les voyageurs arrivant en France de 16 pays où le coronavirus circule fortement, dont les États-Unis, l’Algérie et le Maroc.

Matignon a précisé, vendredi après-midi, la liste des 16 pays évoqués par le chef du gouvernement. Tous les voyageurs en provenance de ces pays devront donc « disposer d’un test attestant qu’ils ne sont pas porteurs du virus » à leur arrivée à l’aéroport parisien Roissy Charles-de-Gaulle. Le cas échéant, ils devront se faire tester directement à l’aéroport, et en fonction du résultat, ils pourront circuler librement ou être placés en quatorzaine sur décision du préfet.

 

Voici la liste des 16 pays concernés par ces restrictions:

 

« Il ne s’agit donc pas de flux massifs », a-t-il insisté, précisant pour ce qui concerne la généralisation des tests que le dispositif « va monter en puissance pour être totalement opérationnel dans les prochains jours », au plus tard le 1er août –  Jean Castex

 

Cette annonce est-elle la première d’une nouvelle longue série ? La situation se dégrade à nouveau sur l’ensemble du continent européen.. Les relâchements estivaux constatés, et en particulier en France, risquent de couter très cher à l’économie cet autonome si un confinement important devrait être de nouveau mis en place.

Laisser un commentaire