Résultats des élections législatives partielles : prime aux sortants

Résultats des élections législatives partielles : prime aux sortants

Les Français inscrits sur les listes électorales d’Amérique du Sud (II ème circonscription) ou du Maghreb, d’Afrique du Nord et de l’Ouest (IX ème circonscription) et sur celles regroupant ceux installés dans le bassin Est de la Méditerranée (VIII ème circonscription), étaient invités à participer au deuxième tour de l’élection de leur député(e) ces samedi 15 et dimanche 16 avril 2023. Le vote en ligne s’était clos mercredi dernier à midi (heure de Paris). On vous dévoile en primeur les résultats des élections législatives partielles dans les 3 circonscriptions des Français de l’étranger.

Mise à jour le 17 avril 2023 à 13h35

Sursaut démocratique ?

Comme toujours lors des élections partielles, le grand enjeu c’est la participation. En effet, comme nous l’ont rappelé les membres du think-thank « La France et le Monde en commun » dans un podcast publié la semaine dernière, le nombre d’électeurs qui donnent leur confiance à un parlementaire est un élément majeur de la légitimité de la représentation parlementaire, que ce soit pour les députés ou les sénateurs, élus par un trop petit nombre de grands électeurs pour les Français de l’étranger.

Et malheureusement, malgré la meilleure maîtrise par l’administration et le prestataire des paramètres techniques liés au vote en ligne, la participation est restée faible. En cumulant, tous les modes de participation au scrutin, la participation fut de 11,84% dans la seconde circonscription, de 10,82% dans la huitième circonscription et de 9,49% dans la neuvième circonscription.

Eléonore Caroit en Amérique du Sud

C’est donc la députée sortante, Eléonore Caroit, qui retrouve son siège à l’Assemblée nationale où elle représentera les Français installés en Amérique du Sud et aux Caraïbes. Elle remporte le scrutin avec 62,44% des voix exprimées face à Christian Rodriguez, le responsable pour l’international de La France Insoumise et originaire du continent comme Eléonore Caroit.

Une victoire qui étonne certains qui pensaient qu’une candidate portant les couleurs d’Emmanuel Macron serait balayée. Les remous liés à la réforme des retraites n’ont pas traversé l’Atlantique. Renaissance conserve donc ce siège.

Eléonore Caroit
Eléonore Caroit

Meyer Habib dans l’Est de la méditerranée

Là aussi, c’est donc le député sortant, Meyer Habib, qui retrouve son siège à l’Assemblée nationale où il représentera les Français installés en Italie, Malte, Saint-Marin, Saint-Siège, Chypre, Grèce, Turquie, Israël. Il remporte le scrutin avec 53,99% des voix exprimées face à Déborah Abisror – De Lieme, la responsable pour le parti Renaissance des relations avec le parlement.

Une victoire qui, dans cette circonscription, n’étonne personne. L’ancrage de Meyer Habib en Israël, principal pays pourvoyeur de votants, est important et se confirme avec cette réélection. Le groupe « Les Républicains » conserve donc ce siège.

Meyer Habib
Meyer Habib

Karim Ben Cheïkh en Afrique du Nord et de l’Ouest

Jamais deux sans trois, c’est donc là encore le député sortant, Karim Ben Cheïkh, qui retrouve lui aussi son siège à l’Assemblée nationale où il représentera les Français installés en Afrique du Nord et de l’Ouest. Il remporte le scrutin avec 67,65% des voix exprimées face à Caroline Traverse, installée dans la circonscription depuis 18 ans mais investie par Renaissance au dernier moment, et qui malgré une campagne intense n’a pu remonter l’avance prise par le candidat investi par la NUPES.

Une victoire que Karim Ben Cheïkh a remportée grâce à un maillage dense de la circonscription, sa connaissance des problématiques locales et son expérience comme ancien Consul général de France. Le groupe « NUPES »‘ conserve donc ce siège et le député devrait retrouver sa place, ô combien importante, à la commission des finances de l’Assemblée nationale.

Karim Ben Cheïkh
Karim Ben Cheïkh
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire