«Pour nous, ce serait inacceptable qu'il y ait un accès privilégié de tel ou tel pays sous un prétexte qui serait un prétexte pécunier» a déclaré Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie et des Finances au sujet de a livraison en priorité du vaccin aux USA par Sanofi

«Pour nous, ce serait inacceptable qu'il y ait un accès privilégié de tel ou tel pays sous un prétexte qui serait un prétexte pécunier» a déclaré Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie et des Finances au sujet de a livraison en priorité du vaccin aux USA par Sanofi
Laisser un commentaire