Pondichery: une présence française toujours existante malgré les remous

Pondichery: une présence française toujours existante malgré les remous

Colonie française au cœur de l’Inde du sud de 1673 à 1954, Pondichéry conserve une présence française et francophone importante. 6 Sénateurs français viennent d'ailleurs de s'y rendre en visite pour rappeler les liens qui unissent les deux nations et évoquer des projets de développement humanitaire et préservation du patrimoine. Ville dynamique de plus de 700 000 habitants (1 million d’habitants dans la région en pleine croissance), Pondichéry participe au développement de l’Inde.

Des traces de la présence française toujours présentes

Le Consulat de France à Pondichéry

Tout commença en 1673 quand la compagnie française des Indes orientales chercha  à casser le monopole de la compagnie néerlandaise. La colonie, d'abord simple village, s'étendit rapidement avec notamment un plan urbanistique en damier qui n'est pas sans rappeler celui, à la même époque, de Lisbonne reconstruite et plus tard des métropoles nord-américaines.

Les conflits avec la compagnie des Indes néerlandaises puis britanniques n'empêchèrent pas les Français de s'immiscer dans les affaires des princes locaux. L'empereur Moghol, au pouvoir faible, dut concéder des pouvoirs considérables à la compagnie comme celui de percevoir impôts, taxes et droits de douane et d'en créer de nouveaux. Ce fut alors une véritable enclave française en territoire indien qui se constitua.

Le lent déclin de la France comme puissance coloniale en Inde

Les décénnies suivantes seront pour le colon français plus complexes. Les invasions anglaises en 1761, 1778, 1793 laissent la ville exsangue. Ce fut le contrecoup des guerres en Europe, la ville fut complètement rasée en 1761, et 1778 . Elle ne retrouvera jamais son lustre d'antan, la Cour de Versailles a décidé de transférer le Gouvernement général de Pondichéry à l'Ile de France (Maurice) en 1785, mais continuera d'avoir une importance économique, notamment comme relai entre l'Hexagone et l'Indochine.

L'alliance française de Pondichéry

L'Union Indienne, créée en 1947, réclama le retour des comptoirs français. Après Chandernagor dès 1949, Pondichéry fut cédée en 1956. Les habitants, qui avaient la nationalité française, durent y renoncer pour obtenir la citoyenneté indienne mais disposaient de 6 mois pour décider de conserver leur passeport français. Ils devaient donc, par écrit, indiquer vouloir refuser la nationalité indienne et conserver la française. La communauté française sur le territoire demeure ainsi, encore de nos jours, importante, ce qui explique aussi la présence d'un consulat, de l'Alliance française, d'un lycée français et d'une antenne de la prestigieuse Ecole française d'Extrême Orient. L'Etat de Pondichéry n'est cependant toujours pas membre de l'Organisation Internationale de la Francophonie.

La France encore existante à Pondichéry

Le Lycée Français de Pondichéry fut fondé en 1826 et était alors destiné à « l’éducation des jeunes de la classe blanche ». Il évolua fortement par la suite et devint en 1954 la « fenêtre ouverte sur la France » et fut ouvert à tous.

Aujourd’hui, l’établissement est en gestion directe par l’AEFE. Il compte aujourd’hui environ 500 élèves, contre 1100 dans le passé, dont de nombreux petits Français.

Des tensions autour du Lycée français

Le Lycée français de Pondichéry

Plusieurs tensions ont éclaté à l'occasion de la rentrée entre le Lycée et l'association de parents APE - LFP. Cette dernière, et sa secrétaire générale Chantal Samuel-David que nous avons contacté, reproche des frais de scolarité en très forte hausse, empêchant de nombreuses familles de continuer de scolariser leur enfant. Une autre critique porte sur des irrégularités estimées par l'APE-LFP concernant le déroulement des élections des parents d'élèves, l'association allant jusqu'à parler de mesures d'intimidation dans un communiqué du 5 septembre.

Il faut espérer que la sérénité revienne dans cet ancien confetti de l'Empire français et que longtemps encore la présence française marque Pondichéry.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire