Plus de la moitié des Européens en surpoids !

Plus de la moitié des Européens en surpoids !

En plein été, saison du « Tout minceur » par excellence, on fait le point sur les problèmes de surpoids des européens. En effet, alors que 45 % des adultes vivant dans l’Union européenne avaient un poids normal en 2019, un peu plus de la moitié (53 %) étaient considérés en surpoids (36 % pré-obèses et 17 % obèses) et près de 3 % en insuffisance pondérale, selon leur indice de masse corporelle (IMC) qui mesure le poids d’une personne par rapport à sa taille. 

25% des 18-24 ans

À l’exception des 75 ans et plus, plus le groupe d’âge est âgé, plus la part des personnes en surpoids est élevée. La proportion la plus faible en surpoids a été constatée chez les 18 à 24 ans (25 %), quand elle est la plus élevée chez les 65 à 74 ans (66 %). 

La proportion de personnes en surpoids diminue à mesure que le niveau d’éducation augmente. Le pourcentage d’adultes en surpoids parmi les personnes ayant un faible niveau d’éducation était de 59 % en 2019, de 54 % pour les personnes ayant un niveau d’éducation moyen, et de 44 % pour les adultes ayant un niveau d’éducation élevé. 

La proportion d’adultes en surpoids varie selon les États membres de l’Union. 

Croatie, Malte, 65% des adultes en surpoids

Les proportions les plus élevées étant enregistrées en Croatie et à Malte où 65 % des adultes étaient considérés comme en surpoids. En revanche, les parts les plus faibles ont été enregistrées en Italie, en France et au Luxembourg avec des taux inférieurs à 50 %. 

Dans tous les États membres, une proportion plus élevée d’hommes que de femmes étaient en surpoids en 2019, les écarts les plus importants étant enregistrés au Luxembourg (59 % des hommes contre 38 % des femmes), en Tchéquie (70 % contre 51 %) et à Chypre (59 % contre 41 %).

Laisser un commentaire