Noël en France

Noël en France

Les cas de Covid-19 flambent en Europe, comme en Allemagne, en Autriche, en Roumanie ou encore en Bulgarie. La France, jusqu’à présent épargnée, voit ses indicateurs repartir à la hausse. Ce rebond épidémique se traduit notamment par une hausse du taux d’incidence de 52% en une semaine : il est désormais de 200, soit deux fois supérieur au seuil d’alerte. Le taux de reproduction du virus, lui aussi en augmentation, est à 1,22, signifiant que le nombre de nouveaux malades double tous les 15 à 20 jours. « Si on ne change rien, on va se retrouver avec 30 000 à 40 000 cas au 15 décembre », environ le double de l’année dernière à la même époque, alerte l’ancien directeur général de la Santé William Dab au Parisien

Face à ce qui ressemble à une cinquième vague, de l’aveu même du ministre de la Santé Olivier Véran, Emmanuel Macron a mis la pression sur les seniors mardi 9 novembre pour qu’ils se fassent injecter une dose de rappel. Une nouvelle réglementation encadre donc le passe sanitaire comme l’a indiqué Olivier Véran ce jeudi 25 novembre. A partir du 15 décembre, les plus de 65 ans devront recevoir une dose de rappel s’ils veulent garder leur passe sanitaire. De plus, la campagne de rappel sera ouverte aux 50-64 ans dès le début du mois prochain. « C’est grâce au rappel que nous pourrons continuer de vivre », a-t-il ajouté, alors que des études montrent une baisse de l’efficacité vaccinale au bout de quelques mois. Pour les majeurs qui ont moins de 65 ans, l’obligation sera valable à partir du 15 janvier.

Alors que Noël approche à grands pas, Lesfrancais.press font le point sur les conditions de voyage en France.

Voyager vers la France ?

Du fait de la circulation du virus de la COVID-19 et de ses variants qui demeure active (les chiffres de la pandémie peuvent être consultés sur le site du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies), toute entrée en France et toute sortie de notre territoire est encadrée. En sus des règles mentionnées ci-dessous, le gouvernement a annoncé ce premier décembre que tout voyageur provenant d’un pays hors UE doit présenter un test PCR négatif de moins de 48h si la personne est vaccinée, moins de 24h si la personne n’est pas vaccinée.

A ce jour, la classification est la suivante :

Pays/territoires « verts »  : pays/territoires dans lesquels aucune circulation active du virus n’est observée et aucun variant préoccupant n’est recensé. Il s’agit des pays de l’espace européen, auxquels s’ajoutent l’Arabie Saoudite, l’Argentine, l’Australie, Bahreïn, le Canada, le Chili, les Comores, la Corée du Sud, les Emirats arabes unis, Hong Kong, le Japon, la Jordanie, le Koweït, le Liban, la Nouvelle-Zélande, le Qatar, le Rwanda, le Sénégal, Taïwan, l’Uruguay et le Vanuatu.

Pour ces pays, il suffit d’être vacciné ou/et en possession d’un test PCR négatif de moins de 48h.

Pays/territoires « orange »  : pays/territoires dans lesquels on observe une circulation active du virus dans des proportions maîtrisées. Il s’agit de tous les pays/territoires n’étant pas inclus dans les listes des pays/territoires « verts » et « rouges ».

Pour ces pays, il faut présenter un test PCR de moins de 24h en plus de la vaccination. La Belgique, l’Autriche, l’Allemagne font partie de ce groupe.

Pays/territoires « rouges »  : pays/territoires dans lesquels une circulation active du virus est observée avec une présence de variants préoccupants. Il s’agit des pays/territoires suivants : l’Afghanistan, le Brésil, le Costa Rica, Cuba, la Géorgie, la Moldavie, le Monténégro, le Pakistan, la Russie, la Serbie, le Suriname, la Turquie et l’Ukraine.

En provenance, il est impératif d’être français, d’être vacciné, de présenter un test PCR négatif de moins de 24h et d’avoir un motif impérieux sauf si vous détenez un passe sanitaire européen actif.

Alerte au variant NU

Un nouveau variant a été détecté en Afrique du Sud et inquiète lourdement les experts de l’OMS, il a été désigné sous le terme de « variant NU« . L’interdiction des vols en provenance d’Afrique du Sud, proposée par la Commission européenne, est déjà appliquée par l’Allemagne, le Royaume-Uni et l’Italie. Du côté français, il a été décidé de suspendre toutes les arrivées en provenance d’Afrique Australe. Cette mesure, appliquée « pour une durée minimale de 48 heures » soit jusqu’au lundi 29 novembre mais sera surement prolongée. Elle concerne donc les voyageurs venant d’Afrique du Sud, du Lesotho, du Botswana, du Zimbabwe, de Mozambique, de Namibie et d’Eswatini (nous mettrons à jour cette liste chaque fois que nécessaire jusqu’au 30 décembre 2021).

Skier en France ?

Concernant les départs à la montagne, sachez que les remontées mécaniques rouvriront dès la fin du mois de novembre et qu’elles ne seront pour le moment pas soumises à l’obligation de présenter un passe sanitaire. Il restera toutefois obligatoire dans les hôtels, restaurants et bars des stations de ski. Une distanciation est également imposée dans les files d’attente des remontées mécaniques, « avec des contrôles aléatoires ». Cependant, l’évolution de la pandémie étant négative, les autorités peuvent à tout moment imposer le passe sanitaire pour accéder aux stations.

Le Premier ministre Jean Castex a dévoilé le protocole sanitaire que le gouvernement a élaboré pour les stations de ski cet hiver. L’ouverture des remontées mécaniques est maintenue, avec port du masque mais sans passe sanitaire (sauf évolution de la réglementation). Le port du masque est obligatoire dans les files d’attente des remontées mécaniques, les lieux d’affluence en extérieur mais aussi dans les télécabines. Quant au passe sanitaire, vous devrez tout de même le présenter  dans les hôtels, restaurants et bars des stations de ski.

Le marché de Noël de Strasbourg

Les marchés de Noël

Quelque soit le scénario, le port du masque sera obligatoire sur tout le périmètre des marchés de Noël. Quelque soit le scénario aussi, la désinfection des mains par gel hydro-alcoolique avant de toucher un objet sera obligatoire sur tous les stands et du gel hydro-alcoolique sera disponible sur tous les stands à cet effet. La seule chose qui change d’un scénario à l’autre donc d’un marché à l’autre, c’est la façon de consommer (boire, manger) et donc d’enlever le masque ou non sur les marchés de Noël.

Les parcs d’attractions

L’assouplissement par le ministère de l’Économie et des Finances des règles de distanciation physique dans les parcs d’attractions, permet  la reprise de plusieurs de ses spectacles emblématiques sur scène et l’ensemble des attractions seront ouvertes. Evidemment, en cas de flambée de Covid-19, les conditions peuvent changer.

La côte d’Azur

Normalement tout devrait bien se passer si vous avez décidé d’aller passer Noël sous le soleil de la région Sud. Dans la région de la Provence-Alpes-Côte d’Azur, ce lundi 15 novembre 2021 le taux d’occupation des hôpitaux est de 31 % et le R effectif, c’est à dire le taux de reproduction de base d’un virus, soit le nombre de personnes qui peuvent potentiellement être contaminées par un individu infecté par un virus est de 1.

Mise à jour le 01 décembre à 17h51

Auteur

  • Chantal Julia est maitre de conférence en Suisse. Après plusieurs années à l'Université de Lettre Paris 1, Chantal a suivi son compagnon à Lausanne où elle enseigne toujours la littérature française. Elle écrit pour différents magazines universitaires et Lesfrancais.press

Laisser un commentaire