Marc Villard, le président de l'AFE, candidat pour le Sénat.

Marc Villard, le président de l'AFE, candidat pour le Sénat.

A 15 jours des élections consulaires, nous avons rencontré le Président de l’actuelle Assemblée des Français de l’étranger (AFE), Marc Villard, lui même conseillé sortant réélu au Vietnam. Issus des élections de 2014, les mandataires de la vénérable institution ont été attaqués sur son bilan et sur l’organisation des scrutins du 30 mai.

Fin du bipartisme chez les expatriés

Nous commençons logiquement par faire le bilan des élections consulaires 2021. Les membres qui composent l’AFE sont élus parmi et par leurs pairs, les Conseillers des Français de l’étranger.

614 listes pour les élections consulaires

Après 70 ans de partage des postes entre les conservateurs, réunis sous la bannière de l’Union des Français de l’Etranger (UFE) et les socialistes (avec leurs alliés) qui se présentaient sous l’association Français du Monde (ADFM), le paysage politique des expatriés s’est atomisé. Nous revenons avec Marc Villard sur les changements qui ont conduit au renouvellement majeur de cette année.

Participation en berne

Le succès du vote internet a été majeur mais la disparition de nombreux centres de vote a finalement conduit à une déception sur la participation malgré une riche campagne et l’implication pour la première fois des Etats-majors parisiens. Marc Villard qui fut au coeur du dispositif en profite pour répondre aux critiques d’Anne Genetet, la députée des Français d’Asie et d’Europe d’orientale, qui fut en charge des élections pour La République en Marche, le parti d’Emmanuel Macron.

Une assemblée soumise aux moyens fournis par le gouvernement

Il ne faut pas oublier que cette assemblée a un simple avis consultatif et pourtant elle a su travailler avec deux majorités de 2014 à 2021. Marc Villard revient sur les rapports entre les élus consulaires, les parlementaires et l’administration. Pour lui, il a su tout au long de son mandat bâtir une méthodologie de travail avec les députés et sénateurs tout en reconstruisant une relation de confiance avec l’administration.

« L’Assemblée des Français de l’étranger est une extraordinaire boite à idée pour nourrir la réflexion sur l’action consulaires »

Direction des français à l’étranger mme Haguenauer

Tout au long de son mandat il a eu aussi à coeur d’intégrer l’ensemble des élus consulaires aux travaux de l’assemblée. Il regrette cependant n’avoir pu aller plus loin pour renforcer le maillage organique entre les élus AFE et les élus de terrain dans les Conseils consulaires.

Une candidature au Sénat pour aller plus loin

C’est donc nourri de son expérience que Marc Villard a pris la décision réfléchie de se porter candidat au Sénat de cet automne 2021. Habitué des relations avec les cabinets ministérielles, les équipes des parlementaires, mais surtout avec les élus locaux, Marc Villard est légitimement candidat pour défendre ses valeurs humanistes et sa connaissance du terrain… aux antipodes d’autres candidatures « parachutées » comme celle de Mme Ségolène Royal. 

Ecoutez le podcast avec Marc Villard

Retrouvez le podcast sur toutes vos plate-formes préférées

Podcast liste
Podcast liste
Laisser un commentaire