L’identité numérique, le passe-partout pour les Français de l’étranger

L’identité numérique, le passe-partout pour les Français de l’étranger

Candice Dauge, la directrice de l’identité numérique du groupe La Poste, revient sur l’essence du nouveau dispositif d’identité numérique. Un outil administratif au service des Français de l’étranger. 

L’identité numérique de La Poste nous permet de nous identifier de manière rapide et sécurisée auprès des services de l’État. Installée dans une trentaine de pays à l’étranger, elle permet également aux expatriés de faire leurs démarches de manière efficace sans avoir à se déplacer. 

“Une solution numérique de confiance”

Candice Dauge explique ici que l’identité numérique est à la fois un moyen de connexion et une preuve d’identité pour les services de l’État lorsque les utilisateurs se connectent. 

Afin de pouvoir l’utiliser, il y a un processus en trois temps : 

  • Créer son compte sur le site Internet de La Poste ou sur leur application (disponible dans tous les pays partenaires) 
  • Partager sa pièce d’identité (passeport, carte d’identité ou titre de séjour pour les étrangers en France) 
  • Enregistrer un selfie vidéo 

Cette dernière étape permet à La Poste de procéder à une double vérification. Une première avec la pièce d’identité et la deuxième avec le selfie vidéo vérifié par des agents agréés et habilités par l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’informations (ANSSI). Une technique qui vise à éviter toute usurpation d’identité, pour laquelle il faut s’attendre à un court délai de traitement. 

Une fois cette double vérification opérée, vous devrez entrer sur l’application, un code secret envoyé préalablement par SMS. Ce code vous servira à chaque connexion sur FranceConnect. Effectivement, lorsque vous voudrez vous connecter à un service de l’État sur le web, l’application de La Poste vous enverra une notification afin d’entrer votre code secret. Une opération similaire aux opérations bancaires en ligne. 

Si vous n’avez pas de numéro français, ne vous en faites pas. Depuis juillet 2021, le service est ouvert à 80% des Français de l’étranger et si vous êtes installés dans un des pays partenaires, vous pouvez entrer votre numéro étranger. 

Le groupe La Poste est actuellement en train de travailler pour étendre son offre dans une dizaine d’autres pays où sont installés des Français de l’étranger. 

L’illustration de l’identité numérique de La Poste – La Poste

Un service qui nécessite un smartphone 

L’identité numérique ne fonctionne qu’à l’aide d’un smartphone, car il permet d’effectuer cette double vérification à tout instant. Si tout le monde n’en possède pas un, pour les agents de La Poste, il constitue tout de même le moyen le plus sûr et répandu dans le monde auprès des utilisateurs. 

Dans le cas où vous rencontriez un problème avec votre smartphone (perte, vol, casse…), Candice Dauge préconise de bloquer son identité numérique. Si vous souhaitez continuer à utiliser le service de l’identité numérique, il vous faudra recommencer la procédure de double vérification d’identité, une fois l’application installée. 

Les services accessibles avec l’identité numérique

Candice Dauge, directrice de l’identité numérique à La Poste

Grâce à l’identité numérique, vous aurez accès à plus de 1300 services publics comme le registre des Français de l’étranger, la liste électorale, la commande de sa carte d’assurance maladie ou encore le renouvellement de son passeport

De plus, si actuellement vous pouvez recevoir une lettre recommandée électronique ou en signer une ligne, vous ne pouvez pas encore en expédier. Cependant, la volonté de pouvoir le faire anime les mandataires du groupe. 

La lettre recommandée électronique est un échange 100% numérique et sécurisé car jamais imprimé. Aujourd’hui seules les entreprises peuvent faire parvenir des courriers recommandés électroniques vers des particuliers mais pas l’inverse. Lorsque le service sera disponible, il vous faudra vous munir de l’email du destinataire et quant à lui être en possession d’une identité numérique. 

Le modèle économique du service d’identité numérique 

Actuellement le modèle économique de La Poste repose sur la commercialisation de l’identité numérique auprès des entreprises privées. Elle est donc en train de collaborer avec des banques pour que celles-ci ajoutent à leur catalogue d’offres, la possibilité d’ouvrir un compte en ligne grâce à son identité numérique. Effectivement, lorsque nous souhaitons ouvrir un compte bancaire, le prestataire demande à ce que nous nous déplacions sur place afin de vérifier notre identité. Avec cet outil ce ne sera plus nécessaire. 

L’identité numérique devient ainsi  un mode d’identification universel pour les Français et tant pour les utilisateurs que pour les prestataires. 

Des données protégées de tous les regards 

D’après Candice Dauge, il n’existe aucun risque à ce que vos données personnelles soient récupérées à des fins malveillantes ou commerciales. La directrice explique que la Poste a mis en place des infrastructures permettant d’éviter le croisement des données. D’un côté, vos données personnelles sont logées dans un coffre-fort numérique et sont donc inaltérables et injoignables. Quant à l’ensemble de vos connexions, elles sont rangées dans un autre casier, non associé à votre identité. 

Le service d’identité numérique permet donc de garantir une intraçabilité et une sécurisation de l’accès aux services publics, et bientôt privés. Entièrement gratuit et disponible sur tous les marchés téléphoniques, il est donc complet et accessible à la majorité des Français de l’étranger. 

Ecoutez le podcast avec Candice Dauge

Un podcast à retrouver sur toutes les plateformes de streaming

Podcast liste

Regardez le tutorial du groupe La Poste

Auteur

Laisser un commentaire