Les voeux pour 2023 d'Emmanuel Macron

Les voeux pour 2023 d'Emmanuel Macron

Emmanuel Macron a communiqué ses voeux pour 2023, comme chaque année, le 31 décembre à 20h, ils furent les plus longs de la Vème République : 18 minutes et trente secondes. Après une année 2022 fastidieuse, 2023 s’annonce encore difficile, le chef de l’Etat a donc demandé aux Français d’être «fiers» de leur pays et de ne pas céder à «l’esprit de division» avant de se lancer sur une plaidoirie autour des valeurs du « travail » et de « l’engagement’.

Nous mettons à votre disposition en fin d’article, la vidéo des voeux d’Emmanuel Macron. Si le Président de la République a salué les Français de l’étranger dans son allocution, aucune mesure spécifique n’a été annoncée. Hormis la réforme des retraites, qui a été confirmée pour la fin de cet été, qui elle concernera tous les Français cotisant ou amenés à cotiser au système de retraite français. Au cours de ses voeux, Emmanuel Macron a abordé aussi la transition écologique et l’Ukraine.

Un appel à « l’unité » du pays

Le chef de l’Etat a lancé son discours en se disant guidé par un  « impératif d’unité de la Nation ».  « Je nous souhaite, avant toute chose, de vivre 2023 autant que possible en pays uni et solidaire », a-t-il déclaré, dès les premiers instants. Il a appelé à ne pas céder à « l’esprit de division » qui empêcherait la France de s’en « sortir dans un monde si rude, dans des temps si durs ».

Emmanuel Macron a également salué « notre capacité collective » et « constante » à relever les « défis du siècle »« Nous avons soutenu la croissance, contenu l’inflation à des niveaux inférieurs à ce que connaissent nos voisins et porté le chômage à son plus bas depuis 15 ans. » Il s’est montré confiant en la capacité du pays à « faire face » à la crise de la Covid-19, avant d’appeler les Français à être « fiers » de leur « rayonnement artistique, culturel, sportif » en 2022.

La réforme des retraites effective « dès la fin de l’été »

Emmanuel Macron a confirmé son intention de lancer rapidement la réforme du système de retraites, en vue d’une application « dès la fin de l’été »« Comme je m’y suis engagé devant vous, cette année sera en effet celle d’une réforme des retraites, qui vise à assurer l’équilibre de notre système pour les années et décennies à venir » et à « consolider notre régime de retraites par répartition », a-t-il déclaré.  « L’allongement de nos carrières de travail sera progressif », a assuré le locataire de l’Elysée.

La transition écologique, une « bataille » à « gagner »

La France doit « gagner » la « bataille » de la transition écologique, a déclaré Emmanuel Macron, promettant d’ « accélérer le déploiement des énergies renouvelables », en parallèle du « lancement de la construction de nouvelles centrales » nucléaires.

S’agissant de la menace de coupures d’électricité cet hiver, « c’est entre nos mains », a estimé le chef de l’Etat. « Si nous continuons à économiser l’énergie comme nous le faisons depuis quelques mois » et si « nous continuons à remettre en service nos réacteurs nucléaires comme prévu, nous y arriverons », a-t-il assuré. La hausse des prix  « restera plafonnée » en France, a-t-il promis.

Un projet de « transformer » le pays « face aux corporatismes »

Affichant une volonté de « refonder nombre des piliers de notre nation », le chef de l’Etat a appelé à « maintenir une ambition collective intacte pour continuer de transformer notre pays face aux corporatismes et face à toutes les bonnes raisons de faire comme avant ou à la tentation de l’esprit de défaite ».

Le président entend bâtir « une France plus forte, plus juste »« renforcer notre indépendance énergétique, économique, sociale, industrielle, stratégique » et « refonder nos grands services publics », comme l’école et la santé. « La principale injustice qui mine notre pays demeure le déterminisme familial, la trop faible mobilité sociale », a-t-il souligné. Il a assuré que l’égalité entre les femmes et les hommes, « la grande cause de [ses] deux quinquennats », continuerait « d’alimenter le travail » du gouvernement.

Une aide aux Ukrainiens « jusqu’à la victoire »

Le président français a promis de continuer à aider l’Ukraine « sans faillir »« jusqu’à la victoire ».  « Nous serons ensemble pour bâtir une paix juste et durable. Comptez sur la France et comptez sur l’Europe », a-t-il lancé à « nos amis ukrainiens ».  « Nous vous respectons et vous admirons », a-t-il assuré.

Les voeux d’Emmanuel Macron pour 2023

Auteur

  • redactionafp

    L'AFP est, avec l'Associated Press et Reuters, une des trois agences de presse qui se partagent un quasi-monopole de l'information dans le monde. Elles ont en commun, à la différence de son prédécesseur Havas, de ne pas avoir d'actionnaire mais un conseil d'administration composé majoritairement d'éditeurs de presse.

Laisser un commentaire