Les salons de l'emploi pour les Français en Espagne à l'heure de la Covid-19

Les salons de l'emploi pour les Français en Espagne à l'heure de la Covid-19

En 2019, nous faisions part aux lecteurs des francais.press des initiatives concernant les salons de l'emploi francophone qui sont mis en place en Espagne. L’occasion, pour les candidats de langue française, d’être mis en relation avec des employeurs potentiels recherchant un profil qui inclue la maîtrise de notre langue.

Bien entendu, tout ceci fut largement bouleversé cette année avec la pandémie, le confinement, et les nécessaires adaptations. Pierre-olivier Bousquet, fondateur du Service Emploi des Français en Espagne, par ailleurs conseiller consulaire à Barcelone et président de l'UFE de la région, à l'origine de ces salons, a répondu aux francais.press.

Le podcast de notre échange avec Pierre-olivier Bousquet

Pierre-olivier Bousquet, à l'origine des salons

Ce premier juillet a été organisé à Barcelone le 9ème salon de l'emploi francophone de Barcelone. Une initiative à l'origine créée comme un service de l'UFE. Une structure d'envergure nationale a depuis été organisée, ce qui permet aussi d'avoir des interlocuteurs à Madrid et ailleurs en Espagne. A l'origine, 3 objectifs:

-Aider les francophones à trouver un emploi naturellement

-Améliorer la mobilité transfrontalière, et à cet égard sont reçus des CV de nombreux endroits : d’autres territoires en Espagne, mais aussi d’Afrique, de Belgique et de France (Perpignan, Toulouse, Paris)

-Intensifier l’apprentissage du français comme langue étrangère

Aujourd'hui, alors que l'Espagne est particulièrement touchée par la pandémie, la situation est bouleversée.

Priorité d'abord à la sécurité sanitaire du salon: un vigile à l'entrée pour s'assurer du port du masque, des stands plus grands avec des espacements plus importants, facilitant la distanciation, un protocole mis en place par le partenaire hôtelier avec gel disponible et nettoyage très régulier, et possibilité pour les visiteurs de réserver des créneaux.

Autres éléments, prioritaires, cette année :  Eduquer, Informer. Les offres d'emploi sont évidemment moins nombreuses, les pouvoirs publics ne sont pas joints aux exposant, il a alors été décidé de mettre le cap  sur la pédagogie, avec le soutien de fondations, d'associations d'entrepreneurs, de syndicats. L'accompagnement des Français(e)s sur place avec des conférences sur l'entreprenariat, des coachings spécifiques pour les seniors par exemple sont les pivots de cette édition.  Tout un mécanisme post-confinement et prenant en compte les problématiques de 2020.

Le salon de Barcelone en est à sa 9ème édition

 

Pour compléter les salons, un site mis en place pour employeurs et chercheurs d'emplois

M. Bousquet nous a rappelé qu'au delà des salons, il a été mis en place un site. Le but? Être une plateforme d'échange avec des espaces recruteurs, candidats, une liste des offres disponibles par régions, types de contrats...

"Nous voulons être le point de contact des Français qui veulent recruter, qui cherchent du boulot, qui veulent monter leur entreprise en Espagne" Pierre-olivier Bousquet

Le salon et les retours qu'a eu M. Bousquet montrent qu'il y a de véritables inquiétudes, sur l'emploi mais aussi une crainte de voir des entreprises constituées par des Français d'Espagne se diriger vers la faillite. Ainsi de nombreux participants on indiquait qu'ils pensaient rentrer en France.

Pour autant, il est nécessaire d'avancer, un prochain salon est prévu à Madrid le 10 septembre, un autre à Valence au premier semestre 2021 et par la suite à Palma de Majorque, Séville et Bilbao.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire