Les Jeux Olympiques toujours francophones

Les Jeux Olympiques toujours francophones

Beaucoup de téléspectateurs et d’internautes en Chine ont été surpris vendredi d’entendre du français pendant la cérémonie d’ouverture, comme il y a quelques mois au Japon. Certains se sont demandé quelle pouvait être cette mystérieuse langue arrivant avant l’anglais.

«C’est quoi la langue avant l’anglais et le chinois. Du français ou quoi? Et pourquoi?»

s’est demandé un utilisateur du réseau social Weibo.

Et oui, ils sont encore peu nombreux à connaitre l’origine des jeux olympiques et le rôle de la France dans la création de la version moderne des jeux grecs.

«Je me suis demandé si ce n’était pas du grec parce que les Jeux olympiques sont nés en Grèce. J’ai découvert en ligne que ce n’était pas du grec, mais du français, qui est aussi la langue officielle du Comité olympique»

Un autre utilisateur du réseau social Weibo

Le français, la langue historique des Jeux Olympiques

La langue de Molière est donc la première langue officielle et historique du CIO, ce qui lui donnait « une prééminence au sein des langues du sport« . A ses côtés, l’anglais, puisque les Anglo-saxons sont à l’origine de plusieurs disciplines. Les panneaux, documents et annonces doivent ainsi être bilingues : anglais et français.

Ce statut particulier de langue officielle a été entériné par la Charte olympique. L’article 23 stipule aussi qu’à toutes les sessions, « une interprétation simultanée doit être fournie en français, anglais, allemand, espagnol, russe et arabe. » De plus, en cas de divergence entre le texte français et anglais, c’est le francophone qui fait foi.

La tradition imposée par le baron Coubertin a survécu à sa mort et à la Seconde Guerre mondiale. Outre Pierre de Coubertin, les Français et les francophones ont joué un rôle de premier plan dans l’organisation et le développement du sport au niveau international. Après Coubertin, Jules Rimet et Frantz Reichel se sont aussi beaucoup investis dans la création et l’organisation de compétitions d’envergure internationale. 

A partir de la présidence du CIO par l’Américain Avery Brundage, l’anglais a pris une place croissante. En 1972, la langue de Shakespeare est aussi devenue une langue officielle jusqu’à dépasser le nombre de membres francophones du CIO.

Auteur

  • Catya Martin a eu plusieurs vies. Après une carrière dans le groupe Dassault, elle s'envole avec sa famille pour Hong-Kong où elle se pique pour le journalisme et l'expatriation. Elle y crée Trait d'Union et est élue Conseillère consulaire en 2014 et 2021. Elle a créé aussi La French Radio Hong-Kong, partenaire du site Lesfrancais.press

Laisser un commentaire