Les expatriés et le passeport vaccinal, c'est oui mais...

Les expatriés et le passeport vaccinal, c'est oui mais...

La semaine du dimanche 7 au dimanche 14 mars, lesfrancais.press ont lancé une consultation auprès de ses lecteurs sur le passeport vaccinal.

6010 personnes ont répondu à notre questionnaire composé de 4 questions sur le passage des frontières avec un tel document mais aussi sur son extension aux activités récréatives. Enfin, nous les avons interrogé sur leur situation vaccinale.

50/50 sur le passeport vaccinal

L’envie de voyager est là, les Français hors de France sont prêts à se résigner au passeport vaccinal !

Les expatriés sont en effet, lourdement, touchés par les différentes restrictions aux frontières dans les différents pays. Si une courte majorité, 50.74%, se prononce pour l’établissement d’un passeport reprenant la situation vaccinale ou sanitaire du porteur, une petite moitié reste opposé à ce système.

Peur d’être obligé de se vacciner, respect de la vie privée, tracking des voyages, les raisons sont nombreuses pour douter de la pertinence d’un tel moyen de contrôle déployé au niveau mondial.

Une opposition relative au contrôle des activités récréatives

Et au niveau local… Le Green Pass européen va être révélé le 17 mars, les versions nationales se préparent, en Israel, il faut déjà un QR code prouvant son statut vaccinal pour accéder aux restaurants, aux bars et aux cinémas.

Et cette extension d’un passeport vaccinal à la vie quotidienne fait peur. 60% des participants à la consultation s’oppose à l’instauration de telles mesures… alors que la France prépare son « Pass Sanitaire »

Le système français, cet inconnu !

Si nous avons déjà évoqué le « Pass sanitaire » français, en cours de gestation, sur notre site. Son champs d’application reste à définir mais ses modalités sont à peu près connues. Cependant ni les élus consulaires, ni les parlementaires, ni l’administration consulaire n’ont commencé à communiquer. Et ce alors qu’en France, le gouvernement prépare les esprits à cette petite révolution mais qui permettra de retrouver cette « vie d’avant ».

Logiquement, 1/3 des expatriés, qui ont répondu à notre consultation, connaissaient le projet français de « Pass sanitaire ». Un défaut d’information que les officiels français vont devoir rattraper rapidement s’ils désirent éviter des situations ubuesques lors du retour des expatriés.

Le Conseil d’Etat a sacralisé le droit au retour mais si, une fois sur place, les expatriés de retour, ou juste de passage, sont privés de toute activité car sans « Pass sanitaire »…

20% des expatriés sont vaccinés

Le nombre d’activités qui vont exiger la présentation d’un « Pass sanitaire », en France ou son équivalent dans d’autres pays, rend de fait la vaccination quasi-obligatoire.

Les expatriés l’ont bien compris et participent dès qu’ils le peuvent aux campagnes vaccinales au niveau national. Ils sont déjà 20% à se déclarer vaccinés tandis que % des Français de l’étranger habitent dans des pays refusant la vaccination aux non-nationaux ou ne disposant pas de vaccins. Ils attendent toujours une solution que Jean-Baptiste Lemoyne leur promet depuis des semaines.

Laisser un commentaire