Le programme d'Emmanuel Macron pour les expatriés

Le programme d'Emmanuel Macron pour les expatriés

Nous recevons dans ce podcast dédié au programme d’Emmanuel Macron pour l’élection présidentielle des 10 et 24 avril 2022, Samantha Cazebonne, ancienne députée des Français de la Péninsule ibérique et actuelle sénatrice, mais surtout en charge du programme du Président de la république pour les expatriés. Ce week-end le Président a publié une vidéo à destination des Français de l’étranger, que vous pouvez d’ailleurs retrouver sur notre site, nous allons la décortiquer avec celle qui anime la campagne pour Emmanuel Macron hors de France.

Samantha Cazebonne

Une communauté ou un outil de la politique étrangère ?

Dans la vidéo de ce week-end, le Président commence son message en rappelant les avancées qu’il considère avoir menées avec succès en France et en Europe. Il revient aussi longuement sur les actions de son gouvernement au niveau international, il remercie d’ailleurs les Français de l’Etranger pour l’avoir aidé dans ces missions. S’il est vrai qu’une poignée d’expatriés sont des acteurs majeurs de leur pays de résidence, la grande majorité des 1,5 millions d’électeurs hors de France, sont des Français comme tout un chacun, qui ont quitté le pays soit pour suivre leur amour, soit par curiosité, mais souvent car ils ne trouvaient pas d’emploi en France ou les conditions optimums pour créer des technologies ou des richesses. Avec Samantha Cazebonne, on revient sur les attentes des Français établis hors de France, marqués par la pandémie et les crises qui ont ponctué ce mandat.

La résidence de repli ?

Le député Modem Frédéric Petit ou le sénateur LR Ronand Le Gleut avaient proposé la création d’une « résidence principale délocalisée ». L’idée est de proposer aux Français de conserver une résidence en France qui leur permettrait d’accéder à de nombreuses dispositions dont certaines fiscales. La sénatrice Samantha Cazebonne nous détaille ce projet.

L’accès au service public

Le Président de la République évoque dans sa vidéo l’accès aux services publics. Sujet ô combien sensible après la difficile période liée à la pandémie. Il revient sur la création de France Consulaire, dont le déploiement commence à peine, pour nous annoncer France Service public des Français de l’étranger. Que pourra-t-on faire avec cette nouvelle plateforme, qui sera accessible, elle, 7/7 et 24/24 à la différence de France consulaire actuellement en test ? Samantha Cazebonne nous répond dans le podcast.

L’Education à l’étranger

En fin de vidéo, Emmanuel Macron partage avec nous sa vision du réseau éducatif à l’étranger. Ils sont nombreux à ne pas avoir la même vision en tout cas chez les syndicats de professeurs ou certaines associations de parents d’élèves. Le Président de la République évoque de nouveaux moyens et un nouveau fonctionnement. Qu’en est-il ? La loi qu’a portée Samantha Cazebonne et dont l’application est déjà contestée était-t-elle la première pierre de ce chantier ? Les équipes de LRME prévoient-elles de renforcer le poids des parents d’élèves face à l’administration ? Comment donner plus de moyens aux établissements sans augmenter les coûts ? Samantha Cazebonne, ancienne proviseur en Espagne et au Maroc, nous répond dans le podcast.

Le Président de la République fait aussi des annonces concrètes comme le Passe pour la langue française. On devine derrière cette expression un accroissement du soutien aux programmes FLAM mais aussi d’autres initiatives qui seront soutenues par ce fameux Passe. Ce dispositif sera renforcé aussi par l’extension du Passe culture bien connu des jeunes Français en métropole.

Le Service National Universel

Samantha Cazebonne dévoile les intentions d’Emmanuel Macron pour que tous les jeunes expatriés puissent, s’ils le désirent, réaliser leur Service National Universel. On retiendra surtout l’annonce de la prise en charge du billet d’avion pour rejoindre la France et ainsi réaliser son SNU.

Les associations

Emmanuel Macron conclut son programme pour les expatriés avec les associations… Après la passe d’armes à l’AFE de la semaine dernière entre élus consulaires et administration, il faudrait repenser le mode d’attribution. C’est l’engagement du parti présidentiel ! Pour cela le poids des élus locaux devrait être renforcé dans la prise de décision d’attribuer une subvention à une association de Français établis dans un autre pays.

Dans le podcast disponible, ci-dessous, on évoque aussi le vote en ligne et de nombreuses autres problématiques. Bonne écoute à tous !

Regardez le message du Président de la République

Ecoutez le podcast avec Samantha Cazebonne

A retrouver sur toutes vos plateformes préférées

Podcast liste

Auteur

Laisser un commentaire